NPA Haute-Garonne

Contre l’austérité de Valls et de Moudenc, imposons une autre politique

L’austérité n’en fini plus de s’aggraver. Salaires, emplois, services publics, protection sociale... Tout y passe. Du pacte de responsabilité à la loi Macron en passant par les coupes budgétaires pour les collectivités locales, le gouvernement Valls mène l’une des politiques les plus réactionnaires de ces dernières décennies. Après le 9 avril et le premier mai, une nouvelle grève interprofessionnelle pourrait avoir lieu début juin. La construction du rapport de force contre ce gouvernement reste cependant (...)

Une mobilisation pour dire non au projet de loi renseignement

Article La dépêche - 5 mai 2015
À la veille du vote à l’Assemblée nationale du projet de loi renseignement, près de 200 personnes ont répondu hier en fin de journée à l’appel square de Gaulle des nombreux partis politiques (Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche) et associations (Amnesty International, Ligue des droits de l’homme). Leur souhait étant de marquer leur opposition vigoureuse au texte.
Parmi eux, Gaëtan estime qu’il s’agit d’une loi de « surveillance de masse ». « On n’a pas envie (...)

Non à la surveillance généralisée

A l’appel de l’Observatoire des Libertés et du Numérique
Non à la surveillance généralisée
Rassemblement contre le projet de loi renseignement Lundi 4 mai 2015 à 18h30, Square Charles De Gaulle (Toulouse, M° Capitole)
Le 5 mai, les députés sont appelés à voter le projet de loi renseignement. Les débats ont eu lieu du 13 au 16 avril dans le cadre de la procédure d’urgence. À l’issue de cet examen, le texte soumis au vote consacre un dispositif liberticide, qui expose tous les citoyens à la surveillance des (...)

Réunion interdite : le NPA contre-attaque

Article La dépêche du midi - 15 avril 2015
Interdit de réunion par Jean-Luc Moudenc, qui avait refusé le 31 mars dernier de lui ouvrir la salle Barcelone en vue de la réception de Farid Esack, président de BDS Afrique du Sud, le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) n’entend pas en rester là. Réuni hier au siège toulousain de la Ligue des droits de l’Homme, le NPA, entouré de soutiens associatifs, syndicaux et politiques, a annoncé son intention de saisir la justice administrative.
« Nous avons (...)

La politique de Moudenc : affamer les pauvres, et mettre les associations au pain sec

Le maire de Toulouse à décidé de supprimer la gratuité pour les plus modestes dans les cantines de la ville de Toulouse. Cette gratuité permet aux enfants de 7000 familles dont le revenu est inférieur à 1 000 € de bénéficier d’un repas équilibré les jours d’école. L’adjointe au maire en charge de l’éducation, Mme Lalane de Laubadère considère « qu’un repas chaud et équilibré pour un peu plus d’un euro ça coûte plus cher à la maison ». C’est certainement le cas chez M. Moudenc qui avec ses 8 358 € d’indemnité (...)

Le NPA riposte à « la remise en cause du droit de manifester »

Article La dépêche du midi - 9 avril 2015
Après l’interdiction pure et simple des manifestations anti barrage de Sivens du 8 et du 22 novembre et l’interdiction du centre-ville aux manifestations des 7 et 21 mars. Après l’inflation de force de l’ordre lors de la manifestation contre le racisme du 21 mars où les policiers étaient au moins aussi nombreux que les manifestants. Après l’interdiction par le maire de Toulouse de la réunion publique pour le boycott des produits en provenance de l’État (...)

Liberté d’expression bafouée et calomnies, Moudenc va trop loin !

Mardi 31 mars devait se tenir à Toulouse une réunion publique prévue dans le cadre de "la Semaine contre l’apartheid israélien", animée par Farid Esack, professeur à l’université de Johannesburg. Le prêt d’une salle municipale pour cette réunion organisée par BDS France, collectif dont le NPA fait partie (ainsi que de nombreuses autres organisations politiques, syndicales et associatives) avait été acté en conseil municipal.
C’est avec stupéfaction que le NPA qui avait déposé la demande pour le collectif (...)

Scandaleuse condamnation d’un militant jeune du NPA à de la prison ferme

On veut faire taire les mouvements sociaux, mais on ne se laissera pas faire !
Aujourd’hui a été rendu le verdict du jugement en appel de notre camarade Gaétan, militant du NPA jeunes à Toulouse, condamné à deux mois de prison avec sursis et une amende de 1100 euros en décembre dernier pour avoir participé à une manifestation suite à l’assassinat de Rémi Fraisse. Si ce premier jugement était déjà abusif et illégitime, le verdict du procès en appel est tout simplement scandaleux, puisque Gaétan se voit (...)

0 | ... | 584 | 592 | 600 | 608 | 616 | 624 | 632 | 640 | 648 | 656