NPA Haute-Garonne
  • Projet d’autoroute Castres – Toulouse : toujours aussi inutile et antidémocratique

    Le 17 avril, journée nationale contre la réintoxication du monde, des centaines de collectifs appellent à manifester contre des lieux de production, des chantiers, des projets et des infrastructures toxiques.

    À Teulat (Tarn) deux collectifs se mobilisent contre le projet d’autoroute entre Toulouse et Castres.

    -  Ce projet tourne le dos à l’intérêt général, il est soutenu essentiellement par les entreprises de Travaux Publics : plus de 60% du projet sera financé sur fonds publics et les automobilistes devront s’acquitter d’un péage de 15 à 20€ pour un aller/retour.

    -  Ce projet est dépassé et inutile. Il va à contre-courant de toutes les prévisions concernant le développement du trafic routier. Une partie de l’itinéraire a déjà été rendu plus rapide avec les rocades de Soual et Puylaurens, payés par les fonds publics et qui seraient confisqués par l’autoroute.

    -  La construction de cette autoroute aura un coût environnemental important, déforestation, artificialisation des sols, atteintes à la biodiversité. Tout ça pour diminuer le trajet de 10 à 15 minutes.

    Des projets d’aménagement de la RN 126 existent, qui sécuriseraient l’itinéraire existant, maintiendrait la gratuité et respecteraient le cadre de vie des habitants et l’écosystème.

    Le collectif tarnais « Pas d’Autoroute Castres Toulouse » (PACT) et l’association Stop Carrière – Montcabrier 81 ainsi que les maires opposés au projet autoroutier Castres Toulouse organisent une manifestation le 17 avril, à partir de 14h sur la RN 126 à Teulat (dans le respect des précautions sanitaires en vigueur). Ils formeront une chaîne humaine le long de la RN 126. Un péage symbolique sera établi sur la route du village.

    Le NPA Occitanie-Catalogne, assure de son soutien les organisateurs et les participants - citoyens et élus de cette manifestation. Nous appelons toutes celles et tous ceux qui le peuvent à se retrouver samedi à Teulat.

    Avec eux, nous exigeons le retrait du projet d’autoroute Castres-Toulouse. Nous demandons à toutes les instances départementales ou régionales de retirer leur soutien et leurs subventions à une entreprise aussi toxique.

    Et au-delà, nous appelons à un renforcement et une modernisation de la ligne SNCF existante qui assurerait une alternative au « tout voiture », et au développement du fret qui aiderait à retirer des routes de nombreux camions.

    En pleine pandémie, il serait aberrant qu’une accélération du chantier de l’A69 Castres-Toulouse soit incluse dans le grand plan de relance annoncé par le gouvernement après la crise sanitaire du Covid-19.

    Au contraire défendons les biens communs !

    Non à la privatisation des routes !

    L’argent public pour les besoins sociaux, les services publics et la protection de l’environnement !

    Le 15 avril 2021
    Le NPA Occitanie – Pays catalan