Actualité des Luttes et du Nouveau Parti Anticapitaliste en Haute Garonne.


Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



« FIN DE DROIT ! »……L’ULTIME DEPOSSESSION Imprimer Envoyer
Actualité des comités NPA31 - Tribune
Mardi, 06 Juillet 2010 17:39

Par Jacques Richaud

Rio de Janeiro - Julien Terrié - 2010Nous savions certains principes bien mal appliqués par les régimes successifs, dans la patrie des « Droits de l’Homme ». (1) Mais la République est passée aux aveux de ses renoncements par l’inscription dans la banalité du langage commun autant que juridique, d’un nouveau concept régressif, celui de « Fin de Droit ! », dont l’extension pourrait s’étendre encore.

Nos élus, qui le furent en cérémoniaux électoraux sous le fronton de nos édifices marqués par le « Liberté, Egalité, Fraternité » hérité du siècle des Lumières, ont donc en notre nom labellisé cette nouvelle catégorie de citoyens exclus du bénéfice de certains droits fondamentaux, pourtant encore inclus dans le préambule de notre constitution, tels que le droit au ‘logement’, à ‘l’éducation’ ou à ‘la santé’…Ces droits inscrits ne sont plus que des formules creuses qu’une simple circulaire peut abroger, en attendant qu’une révision plus radicale de nos valeurs fondamentales en efface la trace constitutionnelle.

La cause commune de la perte du droit devient banalement la non ‘solvabilité’ qui résulte de l’exclusion prolongée. Les cyniques qui nous gouvernent bradent le fruit des luttes et sacrifices de nos aînés qui nous avaient laissé en héritage un ‘Contrat social’.

Ils distillent à des millions d’exclus et de précaires des ‘revenus de solidarité active’ (RSA= 450 euros !) ou des ‘allocations de solidarité spécifique’ (ASS, dérisoires…). Le ‘mot’ solidarité est brandi encore, prétendument ‘active’ ou ‘spécifique’ en place du mot ‘honteux’ qui devrait définir l’aumône faite à ceux réduits au statut de mendiant …Cette honte, vous et moi l’acceptons, qui savons même que ceux là pourront un jour être rayés des listes, parvenus en ‘Fin de Droit’, pour rejoindre la cohorte invisible des ‘sans droits’ absolus qui hantent nos trottoirs et y meurent parfois…

 

Le pire peut-être est que l’aveu ‘Fin de droit’, euphémisation de la mort sociale en ‘novlangue’ libérale, auquel se surajoute le cynisme de la ‘solidarité active’ qui le précédait, traduit le franchissement d’un seuil : Le seuil ou notre servitude est devenue si volontaire que nul pouvoir ne doute que nos indignations resteront étouffées. Le seuil ou la « dépossession ultime », celle du Droit, est possible avec notre complicité acquise, dans l’acceptation du pire. (2)

Parce que des humains sont devenus inutiles aux yeux de ceux pour qui le Monde n’est qu’une vaste ‘Entreprise’ ; la ‘Direction des Ressources Humaines’ qui nous gouverne décrète une ‘Fin de Droit’ comme on résilie un contrat d’embauche…

Le motif en est la ‘Non contribution à l’appropriation et à l’accumulation de richesses au profit de quelques uns’ ; aggravé par la ‘charge’ induite pour le maintien de ces ‘indésirables’ aux marges de notre prospérité si mal partagée…

Le programme mis en œuvre est celui de l’élimination, passive par l’abandon ou active peut-être demain, par un ‘système’ qui se désengage, simplement, de la solidarité et du partage…

Qui exigera que le ‘Conseil d’Etat’ ou notre ‘Conseil Constitutionnel’ ose déclarer invalide toute loi, décret ou circulaire prétendant abroger un Droit fondamental ?

Qui saisira une Magistrature pour que soit qualifié de ‘haute trahison’ le dévoiement ou le démantèlement par nos élus des bases de notre contrat social inscrites dans nos textes fondateurs ?

Qui ne voit que les ‘mots’ qui préparent l’acceptation et le consentement à cette issue tragique envahissent déjà le discours non seulement de ceux qui nous gouvernent mais nos propres commentaires lorsque nous pouvons sans honte dire qu’une personne est ‘En fin de Droit ‘ ?

Notes

(1)   Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen – 1789 – Article Premier : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »

(2)   « ‘Les dépossédés’- Karl Marx, les voleurs de bois et le droit des pauvres » Est le titre d’un ouvrage dans lequel Daniel Bensaïd démontre combien ‘La loi même devient l’instrument de la spoliation’, prolongeant en en démontrant l’actualité persistante l’analyse de 1848, la dépossession s’étendant à des champs multiples jusqu'à interdire le ‘droit de vivre’. (Ed La Fabrique 2007)

Source : Le numéro 49 de la revue Pratiques, La place du patient,

Mise à jour le Mardi, 06 Juillet 2010 17:45
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!
cheap premiere pro cs4 buy windows 7 aus buy symantec winfax pro 10.02 buy windows xp home edition where to buy microsoft office 2013 purchase dragon naturally speaking software buy mathcad 14 microsoft streets and trips 2011 best price buy archicad 12 license buy windows 7 ultimate full best buy adobe photoshop cs4 extended order corel painter buy encarta encyclopedia online buying archicad buy visio 2003 software purchase autocad lt 2009 buy adobe audition 3 uk buy lightroom for mac buy office 2003 home edition buy windows 2008 enterprise how do i buy outlook express windows 7 cost purchase adobe lightroom 2.5 purchase encarta software cheapest quicken starter edition 2010 cost of ms office buy fireworks 9 cheap windows 7 professional product key buy windows 7 digital best price corel draw software