Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Journal de la CILT NPA 31 - n°2 - Octobre 2009 - Soutien aux salaries du Grand Toulouse en greve Imprimer Envoyer
Actualité des comités NPA31 - Commission Entreprise
Lundi, 19 Octobre 2009 22:27
Index de l'article
Journal de la CILT NPA 31 - n°2 - Octobre 2009
Molex : patrons voyous et ministres complices…
Freescale : cinq semaines de grève
Soutien aux salariés du Grand Toulouse en grève
Les salariés de France Télécom de Cahors ont gagné
Pôle emploi : haro sur les chômeurs !
Le RSA, une arnaque de plus !
NPArguments : questions sur la grippe A…
Une ergonomie politique pour un socialisme du XXIe siècle
Toutes les pages

Soutien aux salariés du Grand Toulouse en grève

Le NPA 31 soutient sans réserve le mouvement de grève des fonctionnaires territoriaux de la Communauté urbaine du Grand Toulouse. Cette grève unitaire est légitime car elle demande tout simplement l'égalité de traitement entre les agents publics, en alignant vers le haut les rémunérations et le temps de travail. Il est inconcevable que cette collectivité, gérée par la gauche, fasse payer aux travailleurs les frais de ce changement institutionnel.

En refusant de répondre à ces revendications légitimes, la communauté urbaine prend en otage les travailleurs et les usagers.

Myriam Martin, porte-parole du NPA 31, le 14 octobre 2009

 

Intervention de Laurent Marty, conseiller municipal NPA de Colomiers, lors du vote du transfert des compétences pour la création du Grand Toulouse

 

Il est certain que l'on ne peut traiter certains domaines sur une seule commune. Par exemple, les transports doivent être coordonnés au niveau de l'ensemble des communes de la région toulousaine...

Mais les réponses données par tous les gouvernements à l'intercommunalité sont antidémocratiques. Je rappelle que les délégués de la commune à la communauté d'agglo sont élus par le conseil municipal à la majorité. Il n'y a donc pas de place ni pour les oppositions, ni pour les partenaires du PS. Ce mode d'élection rappelle l'élection des sénateurs... Nous demandons pour toutes les structures intercommunales l'élection au suffrage direct et à la proportionnelle intégrale des conseillers.

On peut aussi noter que le transfert de si nombreuses compétences à la communauté d'agglo puis urbaine ne laisse au conseil municipal que peu d'attribution. Si on nous enlève les compétences telles que l'eau, la voirie, les transports, et l'urbanisme entre autres de quoi allonsnous traiter en conseil municipal ?

Et la création de la communauté urbaine pose la question des services publics. L'eau est transférée à la future communauté urbaine. Ce service attire particulièrement les appétits des grands groupes privés. On sait que ce service public est en régie à Colomiers et délégué au privé, Véolia, à Toulouse. Quel est l'avenir de ce service public ? Nous demandons des garanties sur la pérennisation de la gestion directe de tous les services publics et son extension à l'ensemble de la future communauté urbaine.

S'ajoute à cela le devenir des fonctionnaires qui se voient transférés vers la communauté. Quel régime obtiendront-ils ? Le plus favorable (Monsieur Cohen estime que celui des municipaux de Toulouse est le plus favorable) ? Encore faut-il le déterminer vu que les régimes indemnitaires changent d'une commune à l'autre et d'une structure à l'autre. Sinon on va se retrouver avec des fonctionnaires exerçant le même emploi mais ayant des rémunérations différentes. Nous demandons un alignement sur le régime le plus favorable, après avoir étudié les cas avec les représentants des fonctionnaires.

Et que deviendront les fonctionnaires employés dans les services transversaux (paye, ressources humaines) ? Seront-ils transférés vers la communauté ou devront-ils changer de service ? Nous demandons des garanties quant au maintien de l'emploi des fonctionnaires concernés.

Toutes ces interrogations ne trouveront de réponses que lors des séances de la future communauté urbaine. Instance dont nous sommes exclus en raison de son caractère profondément antidémocratique. Je voterai donc contre l'ensemble des délégations de compétences, préalable nécessaire à la création de la communauté urbaine.



Mise à jour le Mardi, 20 Octobre 2009 13:13
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!