Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Journal de la CILT NPA 31 - n°2 - Octobre 2009 - Molex : patrons voyous et ministres complices… Imprimer Envoyer
Actualité des comités NPA31 - Commission Entreprise
Lundi, 19 Octobre 2009 22:27
Index de l'article
Journal de la CILT NPA 31 - n°2 - Octobre 2009
Molex : patrons voyous et ministres complices…
Freescale : cinq semaines de grève
Soutien aux salariés du Grand Toulouse en grève
Les salariés de France Télécom de Cahors ont gagné
Pôle emploi : haro sur les chômeurs !
Le RSA, une arnaque de plus !
NPArguments : questions sur la grippe A…
Une ergonomie politique pour un socialisme du XXIe siècle
Toutes les pages

Molex : patrons voyous et ministres complices…

 

MolexGrevePage2Le NPA 31 partage l’amertume et la déception des travailleurs de Molex après les folles journées des 14 et 15 septembre. C’est un revolver sur la tempe (« signez le PSE avant 23 h 30 ou on retire toutes nos propositions d’amélioration des indemnités de licenciement »), qu’ils ont dû se prononcer. Ils ont ainsi voté par 140 voix pour et 74 voix contre la signature du PSE lors d’une assemblée générale express tenue à 21 heures coincée entre deux rounds de pseudo-négociations à Toulouse où leurs représentants ont dû affronter la coalition des dirigeants de Molex et de la préfecture, le médiateur restant dans les couloirs.

Certes, le volet « indemnités de licenciement » (articles 16 et 17 du PSE) entérine l’offre la plus élevée de Molex, celle de début juillet : une indemnité forfaitaire pour chaque salarié de 26 000 € en sus des indemnités conventionnelles et complémentaires, pour un montant global de 17 millions et demi d’euros, soit un montant moyen de 62 000 € par licencié…

Mais la « prime-valise » n’a jamais été l’objectif des travailleurs de Molex depuis le début du conflit ouvert par l’annonce de la fermeture du site par la direction, le 23 octobre 2008. Ils se sont battus pendant onze mois (dont un mois de grève en juillet-août) pour une solution industrielle de continuation de la production de connecteurs à Villemur et pour le maintien des 283 emplois et de la trentaine d’intérimaires…

Au lieu de quoi, le « Protocole d’accord général » signé le 14 septembre au ministère de l’Industrie par Christine Lagarde et Christian Estrosi, entérine le diktat de Molex : la liquidation de la production à Villemur et son transfert ailleurs au bon vouloir des dirigeants de Molex. Des patrons délinquants déjà condamnés quatre fois par la Justice (la dernière, le 18 septembre, par la Chambre prud’homale qui les oblige à verser les salaires dus…) et dont deux d’entre eux sont mis en examen dans une procédure pénale pour délit d’entrave au fonctionnement du comité d’entreprise (audience le 17 novembre au TGI de Toulouse) ont reçu l’appui des deux ministres. Les travailleurs, eux, n'auront pas eu le même soutien. Ils attendent toujours l'intervention de la police pour faire ouvrir leur usine, fermée par le patron en toute illégalité.

Ainsi, Lagarde et Estrosi, en fidèles serviteurs des capitalistes, ont engagé « l’Etat Français » à « octroyer un prêt » de 6 600 000 €… à Molex (la « société mère » du 2a du Protocole) pour capitaliser une société-écran créée pour la circonstance : Newco, à hauteur de 5 400 000 € (les 1 200 000 € restant passeront-ils dans le versement de « l’indemnité de bonne fin de transfert des outils de production » consignée au PSE ?). Laquelle Newco sera cédée pour 1 € (1e du Protocole) à HIG Capital, un « fonds commun de placement à risque ». Quel risque ? L’Etat prête à Molex qui cède à HIG Capital… qui ne s’engage, lui, qu’à un « prêt d’associé » de 1 000 000 € (3b du Protocole).

Le NPA 31 dénonce le détournement d’argent public qui préside à ce Protocole. C’est l’Etat qui met au pot l’argent des contribuables, et les actionnaires de Molex et d’HIG qui en profitent ! Des actionnaires de Molex qui, rappelons-le, ont acheté le site 27 millions d’euros en 2004 à la moitié de sa valeur à la SNECMA (aujourd’hui Safran) qui voulait s’en débarrasser… qui ont doublé leur mise en cinq ans, percevant des dividendes à 22 % l’an en moyenne. Des actionnaires qui se frottent les mains : l’action Molex vient de faire un bond de 4,57 % au Nasdaq lundi 21 septembre, et ses dirigeants se félicitent que le « chiffre d'affaires trimestriel devrait se situer entre 650 et 665 millions de dollars, contre 590 à 630 millions prévus auparavant » (agence Reuters). Merci Lagarde, merci Estrosi…

Il dénonce aussi le mensonge du ministre de l’Industrie qui, le 14 septembre, sur les ondes de radio et de télévision, prétendait que l’opération pourrait aboutir à l’embauche de « deux cents à trois cents » personnes d’ici trois ans. Il n’y a rien de tel dans le Protocole. L’engagement des deux ministres signataires porte tout juste sur la création de « vingt (20) postes salariés » « dans un délai de trois (3) mois » et « trente à quarante postes salariés supplémentaires » « dans un délai d’un an » (alinéa 3c du Protocole). Soixante personnes au maximum.

Ainsi va la « moralisation du capitalisme » sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Ses ministres enfument les travailleurs en lutte pour leurs emplois et arrosent de millions d’euros les patrons voyous.

La réquisition des entreprises liquidées par les patrons, leur passage en propriété publique et leur gestion par les travailleurs eux-mêmes, il faudra l’imposer par la mobilisation. On en était sur le chemin les 20 et 21 avril dernier à Villemur quand le co-gérant était sous bonne garde ouvrière et que les preuves de la délinquance patronale étaient rendues publiques… On fera mieux la prochaine fois.

Le vendredi 25 septembre à 17 heures, les travailleurs de Molex organisent un concert de solidarité sur le parking devant l’usine. Ils y diront leurs perspectives. Le NPA 31 sera présent, à leurs côtés, comme depuis le début.

 

Toulouse, le 21 septembre 2009, pour le NPA 31, Myriam Martin et Julien Terrié, porte-parole

MolexGrevePage3


 



Mise à jour le Mardi, 20 Octobre 2009 13:13
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!