Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Compte-rendu de la réunion de la commission écologie du 19 juin Imprimer Envoyer
Actualité des comités NPA31 - Commission Ecologie
Lundi, 30 Juin 2008 21:34

La réunion a été introduite par deux topos sur la crise écologique et ses liens avec le capitalisme : l’un sur la pollution et l’autre sur les OGM.

Ces crises écologiques sont provoquées par la recherche du profit et les premiers touchés sont les populations les plus pauvres des pays du Sud. Elles montrent également l’importance du contrôle économique et politique exercé par de grosses multinationales au mépris de tout fonctionnement démocratique.

A noter que la nouvelle loi sur les OGM va à l’encontre des décisions du Grenelle de l’environnement et :

· autorise les cultures OGM en plein champ,

· déresponsabilise les semenciers en cas de contamination,

· crée un nouveau délit spécifique de fauchage volontaire.

C’est un exemple typique de la pression exercée par les multinationales sur les parlementaires.

Le débat qui suit a permis d’abord différents thèmes autour des thématiques écologiques et anticapitalistes :

OGM

Tout d’abord, sur les OGM, outre les risques sanitaires, l’aspect social ne doit pas être négligé car 90% des plantations OGM sont dans les pays du Sud (Amérique du Sud, Inde...). Ils ont pour conséquence la destruction des réseaux sociaux paysans et de l’agriculture vivrière traditionnelle au profit d’une agriculture intensive d’exportation, et la création d’une nouvelle main d’œuvre peu chère qui quitte les campagnes pour s’entasser dans les bidonvilles.

Mais la question des OGM est également locale, particulièrement dans le Sud-Ouest. Lors des municipales à Muret, la liste « 100% à gauche » a ainsi découvert (et dénoncé) qu’il y avait eu 1433 ha de plantations d’OGM sur le canton de Muret en 2007.

Il est important que le NPA continue à participer à la lutte anti-OGM, notamment dans le collectif anti-OGM 31.

Agriculture

Pour autant, il ne faut pas focaliser toutes les responsabilités sur les OGM, mais les inscrire dans un combat plus global. Les OGM ne sont pas responsables des dégâts sociaux et environnementaux en Afrique par exemple.

L’opposition entre l’agriculture biologique et l’agriculture intensive est très intéressante :

· d’un côté, l’agriculture intensive détruit l’environnement et pollue durablement les sols, tout en étant subventionnée par l’Union Européenne

· de l’autre, les agriculteurs bio doivent payer eux-mêmes l’obtention des labels prouvant que leurs cultures sont sans OGM, sans pesticides, etc...

Les produits bios sont donc artificiellement maintenus à un prix plus élevé alors que c’est au contraire l’agriculture intensive qui devrait être lourdement taxée.

Le NPA devra être présent dans ce débat et profiter du débat à venir lors des élections européennes pour dénoncer la PAC et amener des propositions alternatives.

Il faudra également surveiller les modifications de la PAC avec le traité de Lisbonne.

Eau

Le combat pour un service public de l’eau est un autre combat écologique important.

Certains militants participent à l’association « Eau Secours 31 » qui devrait proposer des Etats généraux sur la qualité de l’eau et ses impacts sur la santé, etc...

Ce sujet était déjà au cœur des différentes campagnes aux élections municipales.

Nucléaire

Le NPA doit également être présent dans la lutte anti-nucléaire. La LCR fait déjà partie du Réseau Sortir du Nucléaire et a participé à ce titre à la commémoration de Tchernobyl le 26 avril.

C’était le seul parti politique présent.

Transports

La question des transports est un thème à développer fortement, notamment face à la flambée du pétrole actuelle.

Nous devons réaffirmer la nécessité du développement de transports collectifs de qualité et défendre leur gratuité.

C’est une question centrale à la fois du point de vue écologique et du point de vue social.

Objectifs de la commission écologie

Le NPA doit mener de front les questions écologiques et sociales, en faisant converger les deux questions. La défense de l’un ne doit pas se faire au détriment de l’autre.

Il est ainsi important de lier écologique et social dans nos tracts, comme par exemple sur la question du pétrole.

Il y a un consensus pour dire que le capitalisme est incompatible avec l’écologie. Un contrôle démocratique des moyens de production (socialisme) est indispensable pour défendre l’écologie.

Il est donc impossible de défendre l’écologie sans être présent sur le terrain des luttes sociales pour renverser le capitalisme.

En revanche, comme pour le féminisme, le renversement du capitalisme ne suffira pas à régler la question écologique et il faut mener ce combat en parallèle du combat anticapitaliste.

La commission écologie doit donc poursuivre deux axes dans le NPA :

· porter la question écologique en interne de l’organisation et dans les luttes sociales afin qu’elle soit toujours prise en compte

· « politiser » le débat écologique en externe sur la nécessité d’une rupture avec le capitalisme

Prochaines dates

Réunion du collectif anti-OGM le vendredi 27 juin à 18h30.

Procès de militants anti-OGM à Carcassonne le 2 juillet.

Prochaine réunion de la commission écologie le jeudi 3 juillet.

Le besoin d’avoir une formation NPA à l'automne sur l’écosocialisme se fait sentir. A faire remonter à la commission Formation.

Mise à jour le Lundi, 30 Juin 2008 21:38
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!