Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Les médecins hospitaliers s´associent à la grève générale du 29 janvier Imprimer Envoyer
Actualité des comités NPA31 - Comité d'initiative NPA Sécu/Santé/Social
Dimanche, 11 Janvier 2009 13:14
Catherine Holué

Aux côtés de l´ensemble des organisations de personnels hospitaliers, plusieurs syndicats de praticiens hospitaliers (CPH, Inph, les urgentistes de l´Amuf et les anesthésistes du Snphar) ont décidé de s´associer à la grève interprofessionnelle nationale, prévue le jeudi 29 janvier 2009. Cette grève générale est impulsée par les syndicats CGT, Cfdt, FO, FSU, Solidaires, Unsa et CFE-CGC au nom de « la défense de l´emploi privé et public », « la lutte contre la précarité et les dérèglementations économiques et sociales » et « la défense du cadre collectif et solidaire de la protection sociale ».

« Nous assistons à une dégradation sans précédent des moyens et des conditions de travail dans les hôpitaux, avec étranglement financier de beaucoup d´établissements ce qui se traduit ou se traduira par des suppressions de postes médicaux et paramédicaux et une dégradation du service rendu aux usagers », expliquent les présidents de l´Intersyndicat national des praticiens hospitaliers (Inph) et de la Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH), dans un communiqué commun.

« Les craintes des médecins sont relatives à la dégradation des conditions de travail, à la réorganisation territoriale qui s´annonce et à la disparition de petits établissements, ainsi qu´à l´assujettissement des soins aux seuls impératifs économiques », précise le Dr Pierre Faraggi(CPH)à Egora « Demain, des praticiens titulaires risquent d´être mis en recherche d´affectation ou amenés à intervenir dans plusieurs établissements, pourraient perdre leur indépendance professionnelle face à des directeurs tout-puissants, sans parler du futur statut contractuel (prévu dans le projet de loi Hpst) qui ne fait qu´accentuer leurs inquiétudes », poursuit-il.

Dans ce contexte incertain et tendu, les responsables syndicaux déplorent « une absence totale de dialogue social avec nos interlocuteurs ministériels et le blocage de tous les dossiers en cours ». « Pour ce qui est de l´Ircantec et du compte épargne-temps (CET), nous n´obtenons que des réponses dilatoires de la Dhos ( Direction de l´hospitalisation et de l´organisation des soins) et du cabinet de la ministre », précise le Dr Faraggi. Qui regrette par ailleurs « l´absence de dialogue sur les grands arbitrages du projet de loi Hpst, en particulier l´évolution de la gouvernance et la place du médecin à l´hôpital ».

« Jamais nous n´avons eu autant de difficultés à voir avancer les dossiers, jamais nous n´avons eu une oreille si peu attentive », déplore-t-il.

Les syndicats de personnels et de médecins hospitaliers ont prévu de se rencontrer début janvier, afin de déterminer les « modalités spécifiques » de cette journée d´action.
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!