Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Tract hebdo / Guadeloupe et Martinique : faisons comme eux ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique nationale
Mercredi, 18 Février 2009 02:24

Presque un mois après le début de la grève générale en Guadeloupe, et alors que le mouvement a gagné la Martinique depuis bientôt deux semaines, le gouvernement et le patronat manœuvrent, jouent la montre et refusent toujours de satisfaire les revendications.

Soutenus par toute la population, par des manifestations les plus grosses jamais vues là-bas, les grévistes exigent une baisse générale des prix et l’augmentation des salaires : 300 € pour tous en Martinique, 200 € en Guadeloupe. Leurs représentants ont réaffirmé les exigences du mouvement, en rejetant au passage la démarche des responsables du Parti socialiste, qui demandaient que la grève soit « assouplie » en échange de miettes (en Guadeloupe, les présidents PS du conseil régional et du conseil général offraient une prime de 100 € pendant trois mois pour les salariés touchant moins de 1,4 SMIC…).


La situation aux Antilles a ses particularités. L’économie y a en effet gardé l’essentiel des anciennes structures coloniales. Elle est contrôlée par les « békés », descendants des colons blancs esclavagistes, qui font des profits fabuleux grâce à leur monopole des exportations et importations avec la France.

Mais il y a aussi énormément de points communs. Aux Antilles, à La Réunion, en métropole, comme partout, les privilégiés veulent nous faire payer leur crise. C’est cette politique, pilotée par Sarkozy et le Medef, qui rend la situation de plus en plus insupportable, et oblige les salariés à entrer en lutte pour défendre leurs conditions d’existence.

« Que les ouvriers de France reprennent notre combat »

Une première manifestation de soutien a été organisée le 16 février à Paris, à l’initiative du NPA et d’autres organisations. Une seconde est convoquée le 28 par les associations antillaises avec le soutien de nombreuses organisations syndicales et politiques. Les directions des confédérations syndicales devraient, auraient dû depuis plusieurs semaines être à l’initiative d’actions concrètes : collectes, rassemblements, débrayages… afin d’aider à faire triompher la grève générale aux Antilles. Parmi les grévistes des universités, l’idée se concrétise.

Être solidaire des travailleurs et des peuples de Guadeloupe et de Martinique, c’est aussi renforcer nos propres luttes et revendications.

Comme l’a indiqué Alex Lollia, un des dirigeants du syndicat guadeloupéen Centrale des travailleurs unis (CTU) : « le gouvernement craint que les mots d’ordre de la Guadeloupe et de la Martinique soient repris par les camarades ouvriers de France et que celle-ci, soit, elle aussi, paralysée, ce qui aurait des répercussions dans toute l’Europe. Nous tenons bon dans l’attente que les ouvriers de France reprennent notre combat ».

Il a mille fois raison ! À partir des luttes qui se développent, en tissant tous les liens, locaux, régionaux et nationaux, interprofessionnels, entre public et privé, rien n’est plus urgent que de construire la généralisation de la grève.
Face à un gouvernement et à des patrons qui ne veulent rien entendre, la meilleure solidarité, ce serait bien de reprendre l’exemple des Antilles, en construisant le rapport de forces pour imposer les revendications urgentes et ouvrir une issue à la crise conforme à l’intérêt des classes populaires.

le 16 février 2009

 

Rassemblements unitaires
« Soutien aux travailleurs de Guadeloupe, Martinique, Guyane et de La Réunion »
samedi 21 février, 14 h, place Saint-Étienne
mardi 24 février, 18 h, place Esquirol

Premiers signataires : Amicale des Guyanais et Antillais de la Région Toulousaine (AGART), Fédération Syndicale Unitaire (FSU), Solidaires, Alternative Libertaire (AL), Lutte ouvrière (LO), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Parti Communiste Français (PCF), Parti de Gauche (PG)…
Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (TractNPA31-16-02-09Version3.pdf)TractNPA31-16-02-09Version3.pdf[ ]73 Kb
Mise à jour le Jeudi, 19 Février 2009 22:33
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!