Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



5 suicides à France Télécom en 2010, le temps des assassins ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique nationale
Lundi, 15 Février 2010 16:07

5 suicides à France Télécom en 2010, le temps des assassins !

Le premier opérateur de téléphonie de l’Hexagone, sous les feux de l’actualité en 2009, a dû faire quelques concessions   mobilité d’agents annulée, centres voués à la fermeture maintenus en activité (Cahors)… et organiser une vaste consultation du personnel via un questionnaire (plus de 80 % du personnel y a participé), ouvrir  des discussions avec les syndicats, changer de patron… Mais sur le fond rien n’a changé.

Pour modifier durablement et en profondeur la situation au sein de l’entreprise, il fallait mettre un terme à un certain nombre de pratiques qui sont au cœur de la politique commerciale et industrielle de l’opérateur. En premier lieu, le management par le stress, c’est-à-dire la mise sous pression permanente des salariés au travers de l’équation « travail-productivité-mobilité ». Également, la suppression de tous les outils de flicage, l’arrêt définitif des entretiens individuels, l’arrêt des parts variables et l’augmentation des salaires « à la performance », l’arrêt des suppressions d’emplois et l’embauche immédiate de 5 000 salariés.

Les mobilisations spontanées des salariés, en octobre, les tentatives des syndicats de construire un rapport de force dans l’entreprise, utiles certes, mais encore minoritaires, n’ont pas suffi à modifier l’attitude des salariés de France Télécom face à la souffrance. Ils continuent à retourner la violence dont ils sont victimes contre eux (suicides) et non contre les oppresseurs. Il n’y aura pas de changement réel tant que ce rapport à la violence au travail ne sera pas inversé. Il ne s’agit pas bien sûr  d’organiser la chasse aux managers ni d’en défenestrer pour l’exemple, mais il s’agit d’organiser dans tous les sites, dans tous les bureaux des résistances collectives mais aussi individuelles aux pressions quotidiennes.

Immédiatement se pose une question sur le rôle des managers, des chefs de proximité, et de la façon dont ils exercent leur fonction dans le processus du travail. S’ils, si elles n’ont pas la responsabilité de définir la politique de la boîte et ne sont pas les auteurs des grandes théories sur le management… ils, elles ont la  responsabilité essentielle de  mettre en musique tout cela pour participer à la course échevelée au profit. Ils, elles sont aussi chargés de deux sales besognes testées au jour le jour : l’acceptabilité des salariés aux nouvelles exigences de rentabilité, l’évaluation de leur niveau de résistance. Ils, elles sont enfin chargés de pousser dehors ceux et celles qui résistent, ceux et celles qui ne sont pas rentables. Fondamentalement, il n’y a pas de différences notables entre les « petits chefs » qui sévissent sur les chaînes de Peugeot SA et les managers de France Télécom.

Un manager qui pousse un salarié au suicide, n’est-il pas un présumé assassin ?

Toulouse, le 15 février 2010

 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!