Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Sivens / Pro-barrage et gendarmes, même combat ? Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Lundi, 02 Février 2015 11:10

Pro-barrage et gendarmes, même combat ?

Les tensions autour du barrage de Sivens prennent un tour de plus en plus aberrant. Chaque jour, dans les médias, les opposants au barrage sont insultés et diffamés. Dans le même temps, les manifestations et les violences des pro-barrage se resserrent autour du site, comme ce cortège menaçant en provenance de Montauban, le 19 janvier.

Aujourd’hui, dimanche 1er février, les animations prévues à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides ont été empêchées par les pro-barrage et les gendarmes, qui ont barré tous les accès à la zone humide de Sivens.

Une réunion de coordination de citoyens, opposés à la construction d’un barrage sur le site de Sivens, n’a pu avoir lieu en raison de ces obstructions. Plusieurs personnes ont été injuriées et molestées, en présence des forces de l’ordre qui ne sont pas intervenues. Les opposants au barrage ont choisi de s’éloigner et de se réunir chez un particulier, à Gaillac. Des pro-barrage les ont filés. En treillis, brassard au bras, ils ont agressé trois anti-barrage au bas de l’immeuble où se tenait la réunion. L’un des agresseurs a alors appelé les gendarmes, lesquels sont arrivés sur-le-champ, et a prétendu avoir été menacé par un individu qui serait entré dans l’immeuble. Cinq gendarmes en tenue de combat ont alors voulu investir l’appartement où se tenait la réunion. Devant le refus de la propriétaire des lieux de les laisser entrer, et après avoir filmé, photographié et menacé de Taser une des personnes venues sur le palier pour s’informer, ils ont finalement quitté les lieux.

Les opposants agressés dans la rue ont enfin pu rejoindre la réunion et informer les participants des dommages causés à leurs véhicules (4 pneus crevés pour l’un, pare-brise et vitre latérale explosés pour l’autre). Ils se sont ensuite rendus, accompagnés de leurs camarades, à la gendarmerie de Gaillac pour y déposer plainte.

Les signataires, participants à la coordination des opposants au barrage de Sivens, empêchés de circuler et de se réunir, agressés, menacés, traités en délinquants, dénoncent ce système de deux poids deux mesures, bienveillant pour les uns, implacable pour les autres, et appellent tous les citoyens attachés à la liberté à protester contre ces dérives intolérables dans un état de droit.

Soyons nombreux à nous insurger contre la montée de l’inadmissible !

Dimanche 1er février 2015,

Des citoyens participants à la coordination es opposants au barrage de Sivens,

Le Parti de Gauche Tarn,

Le NPA 81

 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!