Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Laisser quelqu'un à la rue est un crime ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mardi, 24 Novembre 2009 11:54
Le Collectif Inter Associations de Toulouse, qui réunit 15 associations humanitaires et caritatives (Emmaüs, Secours Catholique, Médecins du Monde, Cité la Madeleine (ACSC), GAF, UCJG, Croix Rouge, Cap centre, Bail, Soleil, CASIT, Entraide Protestante, Petits frères des Pauvres, Icart, Equipes Saint-Vincent)


La Fnars Midi-Pyrénées (fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale), qui réunit 88 associations gestionnaires de structures d’accueil, d’hébergement et d’insertion (centres d’hébergement et de réinsertion sociale, centres d’hébergement d’urgence, maisons relais, etc.)

Le Groupe Pour la défense du travail Social (GPS) Midi-Pyrénées, qui réunit des salariés et responsables de services et d’établissements qui concourent à la mission d’aide et d’hébergement des publics en difficultés sociales

Organisent une ACTION SOLIDAIRE le vendredi 27 novembre (à partir de 14h place Saint-Pierre), dans le cadre de la Nuit Solidaire organisée par le collectif national des associations unie.

Vous trouverez ci-joint le texte de l'appel régional.

Cette action est soutenue par : La Ligue des Droits de l'Homme Toulouse, France Terre d'Asile, Collectif des Enfants de Don Quichotte 31.

Contact presse : Geneviève Genève 06 15 38 07 32


Chaque soir ce sont des centaines de personnes, familles avec enfants en bas âge, femmes isolées, couples, hommes isolés, qui passent la nuit dehors faute de solution. Beaucoup, par désespoir, ne téléphonent même plus au 115 (numéro d'urgence pour les personnes sans abri), qui par manque de moyens ne peut pas répondre à tous les appels et ne dispose que de très peu de places d'hébergement disponibles à proposer chaque soir. A Toulouse, pour la période du 16 au 23 novembre, ce sont 110 hommes isolés, 23 femmes, 9 couples et 16 familles avec 29 enfants qui n'ont pas reçu de réponse positive à leur demande d'hébergement, faute de places.

PERSONNE NE DOIT PLUS SUBIR LA CONTRAINTE DE VIVRE A LA RUE

 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!