Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Festival «Rencontres Toucouleurs» Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Jeudi, 24 Juin 2010 11:50

Festival «Rencontres Toucouleurs »
A la rencontre des Arts et des Territoires

Edito 2010

2009 fut marqué par la grande réussite des 10 ans du festival.

Avec plus de dix milles visiteurs, nous avons réussi à démontrer que la mixité sociale via la circulation des publics dans les quartiers est possible et que l’espoir d’une structuration des territoires et d’un dépassement des préjugés résident dans l’organisation et le renouvellement de telles rencontres.

Forts de cette réussite et de l’engouement de tous, nous pensions avoir réussi à nous imposer comme un évènement majeur de la scène culturelle toulousaine…

C’est ainsi que pour 2010, confortés par les encouragements des institutions, le festival a proposé une montée en puissance par la mise en place d’ateliers artistiques sur l’année et une programmation sur 4 jours co-construite avec les acteurs depuis septembre dernier.

Mais c’était sans compter que la ségrégation urbaine et la relégation sociale ont la dent longue et la durée tenace !

Une fois encore, nous sommes contraints de revoir tous nos projets à la baisse, voire au rabais.

Mais bon, comme c’est notre lot quotidien et que sur ce registre, nous sommes diplômés, nous transformerons encore une fois les Jardins de la Faourette les 25 et 26 juin prochains avec une programmation qui peut quand même en faire pâlir plus d’un et une mobilisation de plus en plus importante des acteurs.

Pourquoi sur les quartiers ?

La ville de Toulouse est la commune qui connaît l’une des ségrégations territoriales les plus marquées de France, alors qu’elle est dans le même temps, un lieu privilégié de brassage des cultures.

Cette richesse culturelle, si elle est vécue au quotidien par les toulousains, n’est quasiment pas partagée.

Ce constat, nous le subissons sur les quartiers depuis des années. C’est bien pour cela que nous avons fait le choix de nous y impliquer activement afin de tenter de modifier cette situation.

Car contrairement aux clichés, nous considérons que les quartiers « populaires » sont des « mines » de richesses culturelles et interculturelles, des laboratoires sociaux qui ont une bonne longueur d’avance sur l’ensemble de la société, et que nous avons tout intérêt à en tirer les leçons pour construire un réel « vivre ensemble » et non un « vivre à côté ».

Aussi pour nous, l’enjeu de la Culture, dans ce contexte de fracture urbaine, est bien de renforcer la cohésion sociale des territoires afin de « revitaliser les liens entre le centre ville et les quartiers ».

Pour autant, nous n’avons pas la prétention de penser qu’un évènement culturel va régler l’ensemble des problèmes des populations (chômage, précarisation, échec scolaire…)

Par contre, nous sommes convaincus que le culturel et l’artistique peuvent encore contribuer à limiter, voire réduire la fracture sociale.

C’est pour tout cela que nous continuons de défendre une place indispensable et importante pour les évènements culturels sur les quartiers.

Pour autant, cette place est bien difficile à tenir puisqu’il ne reste plus qu’un festival sur les quartiers ! Et avec quels moyens ?  

Alors quid des évènements sur les quartiers et d’une manière plus générale, de la culture sur les quartiers ?

Nous pensons qu’il est urgent de modifier ce paysage culturel en renforçant la dynamique d’évènements sur les quartiers autrement qu’en simple « lot de consolation ».

C’est pourquoi, pour 2009, pour les 10 ans de Toucouleurs, nous osons croire encore aux changements possibles et nous proposons un projet ambitieux partagé avec bon nombre d’autres partenaires culturels.

Autour d’une programmation de qualité et d’un renforcement des ateliers artistiques ouverts au plus grand nombre ; Le tout dans une ambiance conviviale, festive et de partage afin de favoriser la connaissance et la reconnaissance mutuelle de chacun, par une modification des représentations sociales afin de faire émerger un sentiment d’appartenance à une même communauté.  

Notre expérience particulière et originale par l’organisation de manifestations culturelles sur les quartiers depuis plus de 11 ans, et notamment des « Rencontres Toucouleurs », nous permet d’être force de proposition pour créer des espaces de rencontres grâce au langage universel qu’est la musique, en particulier, et les arts en général, afin de mettre en lumière des facettes de l’immigration trop souvent ignorées ou reléguées au registre du folklore.

Enfin cette proposition vient concrétiser en partie les grandes orientations de la ville quant au renforcement des liens entre le centre et les quartiers, par le dialogue interculturel et par le développement d’une nouvelle dynamique urbaine.

Jusque là, le festival « Toucouleurs » a toujours été considéré comme un évènement « mineur », relégué au fin fond de la scène culturelle du territoire.

Misons aujourd’hui, sur une nouvelle dynamique et 10 ans d’âge pour qu’il soit enfin reconnu « majeur »  et acteur dans  la structuration du territoire.

« Les arts ne connaissent pas de frontières,
ils rassemblent et se partagent avec tous »

La programmation 2010 :

«  Escale Agglo’ » : Toute l’année 2010

Concerts délocalisés et ateliers artistiques avec les communes de la Communauté Urbaine.

Accueil de circassiens guinéens « Tina Fan » en résidence sur les communes de l’agglomération. Partenariat avec Toulouse en Piste, Caravane de Cirque, Musiques Métisses d’Angoulême, Africa’Muret, Africajarc…

Soutien et accompagnement des artistes émergents, programmation ensuite sur Toucouleurs.

« Escale Reportages, Traces » : De janvier à juin

Mise en place d’un projet « Portraits de Quartiers » avec les habitants et Terres Nomades en lien avec le projet de Journal de Quartier avec Diapason.

Présence d’un espace cinéma pendant le festival avec les « Ecrans Panafricains » organisé par Terres Nomades.

« Espace Eco-Citoyens » : De janvier à juin

Mise en place de « Brigades Vertes » avec les habitants et Desbals Services afin de sensibiliser la population au tri-sélectif, aux déchets et à la protection de l’environnement.
Formation sur Eco-Festival pour les organisateurs.


« Escale Cirque » : Toute l’année 2010

Mise en place d’ateliers cirque pour les jeunes publics des quartiers dans les locaux de la Grainerie pendant les vacances scolaires de février et de Pâques.

« Escale Cirque Africains » : Mai/juin

Accueil en résidence des circassiens guinéens à la Grainerie. Ateliers communs avec les circassiens de la Grainerie, interventions sur l’Agglo et présence partagée lors du festival.

" 1ère Escale Diver'Cité " : Jardins de la Faourette
vendredi 25 juin

Concerts gratuits dès 19h00 avec

  • Le Gotta Funk/Electro/Soul (Toulouse)
  • Manu Dibango Musique du monde
  • L'Orchestre National de Barbes

" 2ème Escale Diver’Cité " : Jardins de la Faourette
samedi 26 juin

Cette année Dell'Arte et le Centre des Arts Urbains s'associent afin de co-organiser une programmation qui saura mettre sur le devant de la scène les cultures urbaines.

Concerts gratuits dès 19h00

  • Les Microbes Rap (Toulouse - La Faourette)
  • Les Ministyles Danse Hip Hop (Toulouse - La Faourette)
  • Fred et Nono Rap (Toulouse - Bellefontaine)
  • Mino Rap (Marseille)
  • La Relève Rap (Toulouse - La Faourette)
  • Alonzo Rap (Marseille)
  • Jimmy Oihid Musique du Monde

«Escale Partage, Village Solidaire » : Jardins de la Faourette

samedi 26 à partir de 12h00

«  Espace Débats et Mémoire » avec Esma, le Tactikollectif et le Forum Social des Quartiers Populaires : film, débats sous la tente caïdale et sous le chapiteau.

« Espace Cirque » avec les TinaFan : Ateliers ouverts sur le quartier, rencontres avec les circassiens guinéens. Valorisation du travail mené en amont dans les ateliers artistiques.

« Espace Reportages, Traces » avec Terres Nomades et Diapason : Valorisation du projet « Portraits de Quartiers » réalisé en amont avec les habitants.

« Espace Eco-Citoyen » avec Desbals Services : Mise en place de brigades vertes avec les habitants pendant toute la durée du festival.

« Espace Cuisine du Monde » avec Diapason et les commerçants locaux : Réalisation d’un atelier d’insertion avec les habitants autour de la restauration.

« Espace Engagement Citoyen » avec les équipes éducatives : Mobilisation et accompagnement des jeunes sur la gestion des buvettes, des sandwicheries, du montage et démontage…

« Espace Foot et Insertion » avec Solidarité Jeunesse Internationale : Organisation d’un tournoi de foot mobilisant jeunes et moins jeunes. (Plus de 100 joueurs en 2009).

« Espace Graph’ » avec Mouvement Graphique : Atelier ouvert de pratique.

« Espace Enfants/Familles » avec Peintres Nomades, La Marelle, Ateliers du Scribe : Ateliers de masques, maquillages autour des cultures du monde ; jeux géants ; contes ; écriture….

« Espace Déambulation » : Groupes de fanfare, groupe pour enfants….

« Le soleil n’oublie pas un village parce qu’il est petit »

 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!