Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



FERMETURE DU FOYER D'URGENCE RIQUET, ENCORE DES PERSONNES REMISES A LA RUE ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Jeudi, 15 Octobre 2009 11:01

Collectif des Enfants de Don Quichotte 31 - Communiqué de Presse du 15 octobre 2009

FERMETURE DU FOYER D'URGENCE RIQUET,

ENCORE DES PERSONNES REMISES A LA RUE !

Rappel de l'article 4 de la loi n°2007-290 du 5 mars 2007 (loi DALO) :


« Toute personne accueillie dans une structure d'hébergement d'urgence doit pouvoir y demeurer, dès lors qu'elle le souhaite, jusqu'à ce qu'une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d'hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation. »

Le foyer d'hébergement d'urgence Riquet, un des plus gros foyers de Toulouse, doit fermer ses portes le vendredi 16 octobre 2009 pour une durée de 2 semaines. Plusieurs raisons semblent être à l'origine de cette fermeture : la nécessité d'effectuer des travaux d’entretien, et un financement assuré seulement pour 11 mois par an.

Des solutions alternatives sont envisagées pour certains des 38 résidents. Cependant, nous savons que compte tenu du manque de place d'hébergement à Toulouse, il sera impossible de proposer une solution adaptée à chacun, comme nous l’a confirmé avant-hier un responsable du 115. Nous pouvons comprendre que des travaux soient nécessaires. Cependant cette fermeture est prévue depuis longtemps, et il est inadmissible que des gens soient remis à la rue, sans solution alternative d’hébergement ! Nous réclamons des solutions adaptées pour que toutes les personnes actuellement hébergées à Riquet soient relogées dans des structures adaptées !


UNE FOIS DE PLUS A TOULOUSE, LA LOI CENSÉE PROTEGER LES

PERSONNES LES PLUS FRAGILES RISQUE D'ETRE BAFOUÉE

DANS LA PLUS GRANDE INDIFFERENCE!!


Nous déplorons le silence des associations (FNARS et Collectif Inter Associations) qui n’ont pas pris la peine d’informer les médias et les français sur cette fermeture et sur les remises à la rue inhumaines et illégales qu’elle entraine.

L’hébergement des personnes sans abri est de la responsabilité de l’Etat, c’est pourquoi nous avons alerté le gouvernement et nous attendons des explications de la part du gouvernement, de la préfecture de Haute Garonne et de la DDASS sur le financement de ce foyer. La table ronde que le préfet s’est engagé à organiser devrait permettre de trouver des solutions pour que cette situation inadmissible ne se reproduise plus. Mais aucune date n’a encore été fixée !

COMBIEN DE TEMPS ALLONS-NOUS ATTENDRE

AVANT DE VOIR APPLIQUÉ LE PRINCIPE DE CONTINUITÉ

INSCRIT DANS LA LOI DALO?

COMBIEN DE FOIS LES PERSONNES HEBERGÉES DEVRONT-ELLES

ENCORE ETRE REMISES A LA RUE AVANT QUE LEURS

DROITS FONDAMENTAUX NE SOIENT RESPECTÉS?

Contact Presse : Louis Quentin  06 69 18 13 65 / Isabelle Bricaud  06 60 93 61 54

Mise à jour le Jeudi, 15 Octobre 2009 11:01
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!