Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



ECLAT : Contre la répression patronale anti-syndicale, solidarité avec Harry Bell et Mick Flynn Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Lundi, 13 Avril 2009 22:14
DEMANDE DE SOLIDARITE SYNDICALE
A L’ENSEMBLE DU MOUVEMENT SYNDICAL
CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA

Toulouse, le 23/03/2009
BELL Harry
délégué du personnel suppléant ECLAT
Syndicat national des personnels de l’enseignement
et de la formation privé (SNPEFP) CGT
Tel : 06 66 71 91 06

FLYNN Mick
secrétaire SNPEFP CGT section syndicale ECLAT
Tel : 06 20 54 31 58
18ter, rue Saint-Laurent, 31270 Villeneuve-Tolosane

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

M. ou Mme le ou la secrétaire du syndicat………………………

Nous travaillons dans une société de formation en langues et nous sommes sous-traitants d’AIRBUS, ATR, EADS, ATIS, ALTEN, Aéroport de Blagnac, APSYS, C-S, GOODRICH, HONEYWELL, NORISKO, SOGETI, SYNGENTA, VINCI… ANPE, CHU Purpan et CHU Rangueil, CPAM et CRAM, INSERM, Mairie de Toulouse, Météo France, ONERA, La Poste…

Nous formons des ingénieurs, techniciens, mécaniciens, inspecteurs de qualité, formateurs de pilotes, pharmaciens, agents d’accueil, demandeurs d’emploi, informaticiens, médecins, infirmiers, chercheurs, secrétaires, responsables, directeurs…

Dans l'entreprise de formation en langues où nous travaillons, la SARL ECLAT, 251, route de Bayonne, 31300 Toulouse, l'employeur ne respecte pas la réglementation.

En effet,

1. Le temps de déplacement professionnel pour les formateurs en CDII n’est pas payé (CDII = contrat ultra précaire. Voir explication et le témoignage d’une formatrice ci-dessous).

Le non-paiement du temps de déplacement professionnel concerne les trajets :

a. entre ECLAT et le client

b. entre un client et un autre client 

Le non-paiement concerne également le temps de trajet inhabituel : entre le domicile du formateur et le client lorsque la distance est supérieure au trajet entre son domicile et ECLAT.

2. Les heures supplémentaires ne sont pas majorées et dans certains cas les heures complémentaires et supplémentaires ne sont pas payées.

3. La majoration de salaire de 2 % acquise au titre des cinq jours mobiles pour les formateurs en CDII n’est pas payée.

4. La grille des salaires conventionnelle n’est pas respectée.

5. Les frais de repas engagés par les formateurs en situation de déplacement ne sont pas payés.

6. La salle des formateurs n’est pas aux normes de l’hygiène et de la sécurité.

7. Depuis les élections professionnelles en octobre 2008, l’employeur a commis 6 délits d’entrave envers la fonction du Délégué du Personnel suppléant.

8. Mick Flynn et Harry Bell font aujourd’hui et depuis l‘année dernière l’objet d’un harcèlement moral manifeste, de pressions systématiques (y compris par écrit). Mick Flynn a saisi le médecin du travail en décembre 2008, et il s’est aperçu que l’entreprise n’était pas affiliée depuis octobre 2007. Elle s’est ré-affiliée suite à sa saisine.

Le 29 janvier 2009 devant les promesses non tenues faites par la Direction d’ECLAT en décembre 2008 d’ouvrir des négociations avec les Délégués du Personnel sur notamment la question de temps de déplacement, nous avons fait une demi-journée de grève pour demander l’ouverture immédiate des négociations.

Depuis cette date, la Direction continue de reporter l’ouverture des négociations.

En conséquence le 11 mars 2009, nous avons demandé à notre inspectrice du travail de venir sur place constater ces infractions et dresser un procès-verbal.

Le 19 mars, dans le cadre de la journée d’action unitaire CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA, nous avons fait de nouveau une demi-journée de grève pour appuyer nos revendications légitimes.

Nous comptons sur votre solidarité.

Vous comprenez bien qu’il y va de l’application de la justice dans le monde du travail.

Recevez nos salutations syndicalistes.

Harry Bell, délégué du personnel suppléant ECLAT
Mick Flynn, secrétaire SNPEFP-CGT section syndicale ECLAT


Le CDII (contrat à durée indéterminée intermittent)

A ECLAT, nous sommes 20 formateurs toutes langues confondues, mais seulement 2 d’entre nous ont un CDI, les 18 autres ont des CDII.

Témoignage :

« Quant à moi, j’ai deux contrats intermittents : un de 120 h et un autre dans une autre école de 150 h/an. Depuis que je travaille sous ces contrats, je n’ai jamais été dans une telle précarité !

Nous sommes dans ce cas-là, dans la VRAIE intermittence : on bosse quand il y a des apprenants, on ne bosse pas quand il n’y en a pas ! Souvent, on vous donne des cours à la dernière minute. Et puis si des apprenants arrivent, le directeur pédagogique donnera les cours selon les priorités suivantes : les anciens et les chouchous d’abord ! Vous, vous ramassez les miettes s’il y en a ! Ou alors, vous prendrez les cours que les autres auront refusés.

De plus, vous n’avez aucune garantie de travailler dans les semaines ou les mois à venir. Avec 3 employeurs, ce mois-ci, je vais gagner 315 euros ! Sans allocations bien sûr puisque c’est un contrat “indéterminé”. Le CDII ne vous donne droit à RIEN en période non travaillée.

Méfiance enfin lors de l’entretien d’embauche ! On vous vante tous les avantages de ce type de contrats ! On se garde bien de vous parler des problèmes qui vont vite apparaître… Eh oui, ils vous disent que vous pourrez facilement “exploser” vos 150 h ! Des salades, oui ! On explose plutôt ses économies pour survivre ! Oui, vraiment réfléchissez bien quand vous vous embarquez dans le système des CDII ! »

Donc on voit  bien qu’il s’agit pour les employeurs des centres de formation de faire du flux tendu avec les formateurs en fonction du volume de stages. Le CDII permet aux employeurs d’exploiter et jeter les formateurs quand ça les arrange afin de maximiser leurs profits.

Et si un formateur en CDII se plaint ou pire revendique ses droits (heures sup. majorées, temps de trajet, requalification du contrat, augmentation du salaire par exemple) il sait qu’il risque des représailles.

C’est pour cette raison que Harry Bell et Mick Flynn, qui font figure d’exception car ils sont les seuls formateurs dans notre société « protégée » par des CDI (et parmi les seuls sur la place toulousaine !), peuvent et osent revendiquer par solidarité des droits pour leurs collègues en CDII.
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!