Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Actualité politique locale
Réunion publique sur la transition énergétique avec Daniel Tanuro - Vendredi 24 mai Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Jeudi, 16 Mai 2013 19:57

Tanuro-2013-05-24

Daniel Tanuro est un ingénieur agronome et environnementaliste marxiste. Spécialiste du changement climatique et des politiques déployées pour y faire face, il a écrit de nombreux articles et essais ainsi qu’un livre : « L’impossible capitalisme vert » (Editions La Découverte, Paris, 2010).



Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (Tanuro.pdf)Tanuro.pdf[ ]571 Kb
Mise à jour le Jeudi, 30 Mai 2013 08:46
 
Toulouse : 1er Mai anticapitaliste et internationaliste Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Jeudi, 16 Mai 2013 19:53
Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 194 (08/05/13)
Toulouse 1er mai DR.JPG
Toulouse : 1er Mai anticapitaliste et internationaliste

Alors que l'ambiance générale est à l'union nationale tant à droite qu'à gauche, avec le vote unanime à l'assemblée pour l'occupation du Mali ou les dernières déclarations du PG s'insurgeant contre « la liquidation de l'argument militaire de la France » par le gouvernement, Alternative libertaire, le Mouvement des objecteurs de croissance, le NPA et l'OCML-Voie prolétarienne ont décidé de marquer le coup ce 1er Mai, journée internationale des travailleurs, pour rappeler que « la seule frontière qui vaille est la frontière des classes sociales, celle qui oppose les exploiteurs et les exploités, et que par-delà les frontières des États, nous avons toutes et tous les mêmes intérêts à lutter contre l’exploitation capitaliste et pour notre émancipation commune ». Cette initiative a été prise dans la continuité des discussions autour du « front anticapitaliste » initiées lors de la réunion publique du 4 avril dernier.
Regroupement politique le plus important et dynamique de la manifestation, le cortège commun anticapitaliste et internationaliste a réuni 120 manifestantEs, militantEs et sympathisantEs des organisations initiatrices derrière la banderole commune : « Contre le capitalisme, solidarité internationale ! », suivi juste derrière par le Front populaire Tunisie pour un même pôle internationaliste.
Le 1er Mai a continué l'après-midi et jusqu'au 5 mai à la Foire à l'autogestion, sur laquelle le NPA co-organisateur de l’événement, a tenu un stand auquel son tract invitait les manifestants à se retrouver.


Mise à jour le Jeudi, 16 Mai 2013 19:55
 
1er Mai : Contre le capitalisme, Solidarité internationale ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Vendredi, 26 Avril 2013 14:13

De Toulouse à Athènes, de Gaza à Tunis

CONTRE LE CAPITALISME, SOLIDARITÉ INTERNATIONALE !

Les mesures annoncées par François Hollande pour « moraliser » la vie politique ne sont que du vent. Vouloir moraliser les politiciens professionnels et les institutions de la V° République est aussi peu crédible que de vouloir moraliser le patronat ou les banquiers/spéculateurs toujours avides de profits !

D'autant que dans le même temps, le gouvernement poursuit les attaques contre les classes populaires et les droits des salarié-e-s comme avec l'ANI, véritable machine à licencier tranquille pour le patronat.

Comment les gesticulations d'Hollande pourraient-elles être autre chose que de la poudre aux yeux tant que subsistent des paradis fiscaux et le secret bancaire ? Quand plus de la moitié des salarié-e-s gagnent moins de 1 700 € net, quand le chômage frappe plus de 5 millions de travailleur-se-s ? Quand de plus en plus de personnes ne disposent pas de logement décent et sont obligées de réduire leurs dépenses de santé ?

Loin de ces gesticulations, la « démocratie réelle » que nous voulons, c’est d’abord l’égalité des droits ; c’est une société où la production ne serait plus guidée par les profits de quelques-uns, mais où ce seraient les travailleur-e-s eux-mêmes, auto-organisé-e-s, qui décideraient quoi et comment produire pour répondre aux besoins sociaux dans le respect de l’environnement. Ce que nous voulons c’est une démocratie débarrassée des politiciens professionnels. Ce que nous voulons c’est une démocratie qui soit aux mains du peuple et au service du peuple.

Pourquoi un 1er Mai internationaliste !

Alors que les politiciens de droite comme de gauche rivalisent d’imagination pour mettre en œuvre des politiques protectionnistes et défendre notre « compétitivité » nationale, ce qui se traduit avant tout par la baisse des salaires et la destruction des emplois et de nos droits sociaux, comme à Sanofi ou encore PSA Aulnay et Goodyear Amiens,

Alors que partout en Europe et ailleurs, les mêmes politiques d'austérité s'abattent sur les populations,

Alors que les médias applaudissent la « relocalisation » en France de la production de Latélec, rapatriée de Tunisie après que les ouvrières tunisiennes ont osé fonder leur syndicat  et revendiquer leurs droits,

Alors que le pillage des ressources des pays du Sud continue et que le capitalisme aggrave jour après jour la crise écologique et climatique mondiale,

Ce 1er Mai, journée internationale des travailleurs, est l’occasion de rappeler que la seule frontière qui vaille est la frontière des classes sociales, celle qui oppose les exploiteurs et les exploités, et que, par-delà les frontières des États, nous avons toutes et tous les mêmes intérêts à lutter contre l’exploitation capitaliste et pour notre émancipation commune.

C’est pourquoi, en ce 1er Mai, nous nous prononçons :

• Pour la solidarité avec les travailleurs en lutte au Maghreb, en Europe et ailleurs,

• Pour la convergence des luttes contre les plans d’austérité que le FMI, la BCE et la Commission européenne veulent imposer aux peuples d’Europe,

• Contre l'impérialisme et en particulier de l’État français. Pour l'autodétermination des colonies des « DOM-TOM ». Contre le néo-colonialisme, contre la Françafrique, pour le retrait de toutes les troupes d'occupation d'Afghanistan, du Mali et d'ailleurs !,

• Pour le droit des peuples à l’autodétermination, particulièrement les peuples palestinien et kurde,

• Pour la régularisation de tous les sans-papiers sans condition, l’égalité des droits ne se négocie pas !

Rejoignez le cortège anticapitaliste et internationaliste du 1er Mai !

10 h, au Monument aux Morts, Toulouse. M° François-Verdier

Alternative Libertaire, OCML-Voie Prolétarienne, Mouvement des Objecteurs de Croissance, Nouveau Parti Anticapitaliste

Mise à jour le Samedi, 27 Avril 2013 13:47
 
Seule la lutte collective paie ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 24 Avril 2013 10:00

Seule la lutte collective paie !!!

Voici une semaine jour pour jour que les familles adhérentes du DAL Toulouse, soit une trentaine de personnes soutenue par le Collectif SDF et le GPS, ont réquisitionné 480 mètres carrés de bureaux rue Delpech pour se reloger. Malgré nos démarches administratives pour l’obtention d'un toit, nous vivions auparavant dans des hébergements d'urgence, dans des logements indécents ou à la rue.

Cette réquisition s'inscrit dans le mouvement initié par le GPS pour trouver des solutions pérennes et dignes aux 60 personnes dont 30 enfants menacées d'être mises à la rue.

Lire la suite...
 
Communiqué du NPA31 sur la réquisition du DAL Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mardi, 23 Avril 2013 20:24
Le Nouveau Parti Anticapitaliste de Haute-Garonne soutient la nouvelle réquisition d'un logement vide au sixième étage du 1 rue Delpech. Cette action du droit au logement (DAL) montre encore une fois l'urgence d'un logement décent pour tous. Mais cette solution ne doit pas faire oublier l'inaction des pouvoirs publics. Nous exigeons de l’État, de la préfecture et de la municipalité qu'ils appliquent la loi de réquisitions des logements vides et la loi DALO pour que personne ne dorme à la rue.
Le NPA 31, mardi 23 avril 2013
Mise à jour le Mardi, 23 Avril 2013 20:25
 
Un toit, cest un droit ! Réquisition des logements vacants ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 17 Avril 2013 11:10

Un toit, c'est un droit

Réquisition des logements vacants

Aujourd'hui 16 avril : 1, rue Delpech, immeuble Raymond de Couderc, 3e étage

Une fois de plus, l'Etat ne respecte pas la loi DALO sur l'hébergement, ayant voulu, vendredi 5 avril, mettre à la rue 60 personnes dont 30 enfants (pour la plupart scolarisés). Ces personnes en situation de grande précarité, qui étaient soit hébergées dans des hôtels payés par la préfecture tout l'hiver, soit hébergées dans des centres d'hébergement, n'ont été prévenues que deux jours avant que la préfecture mettait fin au financement de leur logement provisoire, d'autres sont restées dans l'incertitude durant des semaines.

C'est finalement, ce même vendredi 5 avril à 16 heures, que la préfecture et la municipalité de Toulouse s'accordaient pour… renouveler leur hébergement précaire jusqu'à… mercredi 10 avril, puis prolongé jusqu'au lundi 15 avril puis de nouveau jusqu'au vendredi 19 avril, la première garantissant de loger les cinq familles avec au moins un enfant de moins de 3 ans, la deuxième six familles avec des enfants plus grands. Mais pour en arriver là, il a fallu qu'une cinquantaine de Toulousaines et de Toulousains, solidaires des personnes concernées, répondant à l'appel du GPS (Groupement pour la défense du travail social), prennent un gage en occupant pendant deux heures et demie l'immeuble vide du 27 de la rue Valade, propriété de la Ville de Toulouse.

Nous exigeons de l'Etat, de la préfecture et de la municipalité, personnellement du préfet et de la responsable du Service préfectoral du logement social, du maire de Toulouse, de l'adjointe chargée du logement, qu'ils et elles respectent la loi DALO et les engagements du premier ministre de novembre dernier à recenser les centaines de milliers de logements vacants réquisitionnables selon la loi de 1945 (2 000 à Toulouse, selon l'estimation orale du maire de la ville au début de l'hiver), et de la ministre du logement qui les a renouvelés à la veille de la fin de la « trêve hivernale », engagements selon lesquels « personne ne dormirait plus dans la rue » dans le pays pour cause de précarité sociale.

Nous, organisations politiques toulousaines, déclarons solennellement qu'à défaut d'actes concrets des autorités publiques, telle la réquisition de logements laissés vacants par leur propriétaire, qu'il soit privé ou institutionnel public, permettant aux hommes, femmes et enfants les plus démunis de la ville, les personnes sans logis, de vivre décemment avec un toit sur la tête, nous participerons et soutiendrons toutes les initiatives du DAL et du GPS destinées à trouver des solutions pour les plus précaires d'entre nous, réduits à la misère par la crise du capitalisme pourrissant.

Le droit constitutionnel bourgeois de propriété des biens immobiliers s'arrête là où est bafoué le droit naturel de tout être humain à vivre sous un toit le protégeant des intempéries climatiques, lui garantissant son intimité familiale et sa sécurité personnelle.

Toulouse, le 16 avril 2013

Premiers signataires : Les Alternatifs 31, AL, MOC, NPA…

Mise à jour le Lundi, 22 Avril 2013 23:01
 
Municipales 2014 : déclaration publique du NPA 31 Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 10 Avril 2013 15:56

Municipales 2014 : déclaration publique du NPA 31

La position du NPA par rapport aux élections municipales de 2014 sera fixée nationalement en juin prochain, en se nourrissant des discussions locales. Le congrès national du NPA des 1/2/3 février 2013 a toutefois réaffirmé une orientation politique unitaire sur des bases anticapitalistes claires, ce qui nous permet d’ores et déjà de mettre en avant les points fondamentaux suivants :

Lire la suite...
 
Forum contre l'austérité et pour des alternatives Toulouse 13 avril Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 27 Mars 2013 18:30
Flyer_Forum_contre_lausterite_pour_les_alternatives_avril2013Recto







































Flyer_Forum_contre_lausterite_pour_les_alternatives_avril2013Verso
Mise à jour le Samedi, 20 Avril 2013 14:13
 
A Toulouse, comme ailleurs, arrêt des expulsions ! / Manif 16 mars 14 h Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 13 Mars 2013 12:32

A Toulouse comme ailleurs,

Arrêt des expulsions !

Baisse des loyers et de l’énergie !

Un logement stable et décent pour tou-te-s !

Le 16 mars 2013 sonne le retour des expulsions de logement, l’angoisse pour des milliers de familles et de personnes d’être jetées sur le trottoir et d’y rester. Le changement de gouvernement n’a pas changé grand-chose.

Depuis 2000 le nombre d’expulsions a doublé, comme le nombre de sans-logis, à mesure que les loyers et l’immobilier ont flambé, que la précarité salariale, la pauvreté se sont étendues, que les prix de l’énergie, des transports, des soins, ou des produits alimentaires se sont emballés…

Le logement cher, c’est le résultat des politiques libérales, qui ont permis aux spéculateurs, aux bailleurs privés et aux milieux de l’immobilier de s’enrichir, sur le dos des salariés et des couches populaires : les profits locatifs ont grimpé de 70 % en 10 ans.

Alors qu’il faudrait résolument baisser les loyers, cesser les expulsions, abroger les lois qui précarisent les locataires et le logement social, réquisitionner et mobiliser massivement les logements et les bureaux vacants, les résultats se font attendre, dans un contexte de rigueur budgétaire, de renoncements, de baisse de la construction de HLM.

Lire la suite...
 
2013 : quel avenir pour la Palestine ? Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mardi, 12 Mars 2013 15:35

2013: QUEL AVENIR POUR LA PALESTINE ?

Soirée-débat avec Julien Salingue, chercheur en science politique

Jeudi 14 mars à 20 heures, salle Osète

6 rue du Lieutenant-Colonel-Pélissier, métro Capitole

Depuis leur signature il y a 20 ans, tout le monde peut constater l’échec des accords d’OSLO et du "processus de paix" qui devait aboutir à la création d’un ETAT PALESTINIEN, avec JERUSALEM EST POUR CAPITALE.

La situation est tout autre : la poursuite de la colonisation, l’édification du mur, l’isolement de GAZA, rendent la situation des Palestiniens chaque jour plus dramatique. Les destructions répétées de villages entiers et l'asphyxie par privation des ressources, en premier lieu l'eau et la terre, causent un nettoyage ethnique au ralenti dans toute la Cisjordanie occupée.

En 2012, l’ONU vient de reconnaitre un statut d’observateur à la Palestine. Est-ce un réel point d’appui pour la création d’un Etat palestinien indépendant ? A quelles conditions Israël peut-il être obligé à respecter les droits humains et les droits fondamentaux des Palestiniens ?

Julien Salingue est l'auteur de A la recherche de la Palestine (Le Cygne, 2011)

et a co-dirigé l'ouvrage Israël, un État d'apartheid ? (L'Harmattan, 2013).

Soirée-débat appelée par l’Association France Palestine solidarité, l’Association des Palestiniens en France-Toulouse, Coup pour Coup 31, le Croissant Fertile et Stop apartheid Toulouse, avec le soutien de BDS 31 (Boycott-Désinvestissement-Sanctions)

 
Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (Flyer 14 mars A5.pdf)Flyer 14 mars A5.pdf[ ]1192 Kb
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 9 sur 58


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!