Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Actualité politique locale
Contre l’homophobie, la lutte continue ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mardi, 12 Mars 2013 15:23

Contre l’homophobie, la lutte continue !

Rassemblement unitaire le 13 mars

à 19 h au métro Saint-Michel Marcel Langer

contre le meeting homophobe de “La manif pour tous“

Mercredi 13 mars, “La Manif pour Tous“ organise, salle Mermoz, un meeting homophobe en présence de deux de leurs représentants nationaux : Frigide Barjot et Xavier Bongibault. Face aux attaques homophobes qui se sont multipliées ces derniers mois contre le mariage pour tout-e-s, nous, organisations et individu-e-s de Haute-Garonne, réaffirmons que l'égalité des droits n'est pas discutable et que l’homophobie n’a pas sa place où que ce soit.

Nous appelons  à un rassemblement unitaire le 13 mars à 19 h au métro Saint-Michel Marcel Langer pour dénoncer la tenue de ce meeting homophobe !

Lire la suite...
 
8 mars : Grrrève des femmes / Manif à 14 h place Jeanne-d'Arc Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 06 Mars 2013 19:38
mime-attachment
 
Communiqué de La Sanofienne Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Jeudi, 14 Février 2013 13:02

ConcertSolidariteDenonceLaSanofienneBikini-2013-03-05Bonjour,

Nous sommes une association de salariés de Sanofi : « La Sanofienne », qui soutient les salariés du site de Sanofi à Toulouse en lutte depuis le 5 juillet pour garder leur emploi, à Sanofi et sur le site de Toulouse menacé de fermeture.

Notre association a pour but d’organiser des événements afin de subventionner nos actions.

Dans le cadre de la diversité de nos  actions, nous organisons le 10 mars à 15 heures au Bikini un concert de soutien aux salariés en lutte. Les groupes HK & Les Saltimbanks et le Bal Républicain se joignent à nous pour cette journée. Le prix des places est de 5 euros.

Ce concert a pour but de réunir, de partager, et de fédérer la population autour d’une prise de conscience des dégâts générés par des sociétés qui suppriment des postes à des fins financières.

Des entreprises qui souhaitent avoir un espace d’expression au cours de ce concert seront également présentes.

Vous pouvez vous joindre à nous, et réserver vos places soit par téléphone au 06 25 56 11 87 ou par mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Vous pouvez également nous soutenir en envoyant vos dons à l’adresse suivante (chèques libellés à l’ordre de : La Sanofienne) :
La Sanofienne
1840A, route de Saint-Paul
31330 LARRA.

Vous trouverez ci-joint l’affiche du concert.

Merci de diffuser largement cette information et de convaincre votre entourage à venir le 10 mars au Bikini.

Toulouse, le 12 février 2013

 
Communiqué du NPA31 sur les arrestations de Kurdes Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mardi, 12 Février 2013 23:44
Ce mardi 12 février une quinzaine de Kurdes (dont 2 à Toulouse) ont été arrêtés avec fracas par la police antiterroriste. Depuis ils sont gardés au secret. On les soupçonne d'extorsion de fond pour financer le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), parti qui mène une lutte pour la reconnaissance des droits du peuple kurde.
Le NPA 31 s'interroge sur les moyens disproportionnés mis en œuvre pour cette opération, opération menée pendant que le ministre des affaires étrangères Turc, Ahmet Davutoglu, est reçu par Laurent Fabius. Il est déjà certain que de tels moyens ne sont pas mis en œuvre pour retrouver les meurtriers et commanditaires des assassinats le 9 janvier de Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Soylemez.
Le NPA 31 exige à nouveau  que tout soit mis en œuvre pour que la vérité soit faite sur ces meurtres et demande au gouvernement français de cesser sa collaboration répressive avec les autorités turques.
Il exige aussi que les Kurdes arrêtés ce mardi puissent dès maintenant se défendre équitablement (accès à un avocat) et reprendre contact avec leurs proches.
Mise à jour le Mardi, 19 Mars 2013 01:37
 
Sanofi : le combat continue… Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mardi, 22 Janvier 2013 15:05

 Sanofi : le combat continue…

Le_Haka_des_Sanofi_LightSi la direction $anofric comptait sur l’annonce des intersyndicales Sanofi Toulouse et Montpellier de la « suspension » du rythme hebdomadaire des « jeudis de la colère » pour reprendre la main, elle se trompait…

C’est que les « jeudis de la colère », en ce début d’année 2013, se déplacent à n’importe quel jour de la semaine, selon l’actualité et les rendez-vous de mobilisation que les salariés toulousains et montpelliérains choisissent.

Ainsi du vendredi 11 janvier, quand les salariés du site toulousain ont sommé de s’expliquer Philippe Monteyne, venu « rencontrer » les équipes de chercheurs locales. Les laborieuses justifications du plan de démantèlement de la recherche du vice-président chargé de la R&D n’ont évidemment pas convaincu… et même agacé. Ce GSK boy, recruté depuis deux mois par Viehbacher, en aura été pour ses frais. Courtoisement mais fermement reconduit à la porte du site, il aura goûté aux plaisirs du « plan de départ volontaire » prôné par la direction de l’entreprise.

Ainsi du jeudi 17 janvier. Un beau rassemblement devant le siège de Sanofi, rue de La Boétie, à l’initiative de l’intersyndicale nationale (CGT, SUD, CFDT, CGC). 500 salariéEs dynamiques, coloréEs, bruyantEs. Plein de badges, de pancartes, de slogans, de chansons : « La Sanofienne », « La Boétie », et le fameux « haka de la colère ». Une belle démonstration de ce que peut donner l’imagination de salariéEs en lutte. Le plus gros des troupes venait de Montpellier (200) et Toulouse (150) avec des délégations de Vitry et aussi Val-de-Reuil. Les « Sanofi » lyonnais manifestant au même moment à Marcy-l’Etoile, devant le siège de l’Institut Pasteur. Puis manifestation jusqu’à la Bourse avec arrêt à Saint-Lazare, Opéra. Une délégation du NPA avec Philippe Poutou est venue apporter son soutien, ainsi qu’Eric Coquerel et Laurence Sauvage, du Parti de Gauche.

Cette forte mobilisation de deux sites ne suffira pas à faire reculer la direction. Les « Sanofi » en lutte le savent. L’extension de l’action gréviste à tous les sites Sanofi, notamment les sites de production des médicaments, demeure un enjeu décisif.

Autre enjeu décisif : la convergence des boîtes en lutte autour de l’appel des Licenc’ielles, à laquelle participent les « Sanofi » (voir, ci-contre, les articles sur le meeting de Sciences Po Paris le 24 janvier et sur la manif du 29 janvier).

Article paru dans Tout est à nous, jeudi 24 janvier 2013

Mise à jour le Mardi, 22 Janvier 2013 16:27
 
Appel unitaire toulousain à mobilisation pour l'égalité des droits Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Vendredi, 11 Janvier 2013 17:04

MARIAGE, ADOPTION, FILIATION, PMA :

POUR L'EGALITE MAINTENANT,

CONTRE LES DISCRIMINATIONS TOUT LE TEMPS !

Fin janvier, les éluEs au Parlement examineront la loi qui instituera le mariage pour touTEs, l’adoption et la filiation pour tous les couples.

Parmi les arguments des opposants, nous entendons souvent qu'un couple c'est un homme et une femme, qu'accepter le mariage pour tous c'est nier la différence des sexes. Ce qui est en cause ce n'est pas la différence des sexes, c'est le rôle que l'on fait jouer à cette différence. Pourquoi doit-elle conduire obligatoirement à l'hétérosexualité ? Pourquoi a-t-elle servi dans l'histoire à la domination des hommes sur les femmes ?

Les opposants au Mariage pour touTEs revendiquent donc largement une société(hétéro)sexiste et patriarcale. Les discriminations envers les personnes gays, lesbiennes, bi, trans, malgré leur condamnation par la loi, persistent et rejoignent celles que subissent à d’autres endroits les femmes, les étrangers, les personnes handicapées...

Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (AppelEgaliteDesDroits2013-01-19.pdf)AppelEgaliteDesDroits2013-01-19.pdf[ ]64 Kb
Lire la suite...
 
La régularisation, c'est urgent ! Faut-il mourir pour avoir des papiers ? Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 09 Janvier 2013 13:59

La régularisation c'est urgent !

Faut-il mourir pour avoir des papiers ?

Lundi 7 janvier sera le 67e jour de grève de la faim des sans-papiers de Lille. Les choses sont désormais dramatiquement simples : des vies sont en jeu.

Or le gouvernement continue de jouer l’épreuve de force contre ces femmes et ces hommes dont le seul crime est d’exiger d’être traitéEs dignement. Il joue le pourrissement de la grève en refusant toute ouverture au risque d’un drame qui peut arriver à n’importe quel moment.

Cette situation est indigne et humiliante. Elle doit cesser.

Le Parti Socialiste de François Hollande et Manuel Valls doit agir maintenant pour la régularisation immédiate et sans condition des sans-papiers de Lille et d'ailleurs.

Rassemblement vendredi 11 janvier devant le siège du Parti Socialiste à 18 h 30
3, rue Lancefoc - Metro Compans Cafarelli

Premiers signataires à Toulouse : Les Alternatifs, Alternative libertaire, Coup pour Coup 31, Dechoukaj, OCML-VP Toulouse, NPA, RUSF…

Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (rassemblement SSPP.pdf)rassemblement SSPP.pdf[ ]195 Kb
Mise à jour le Vendredi, 11 Janvier 2013 00:14
 
Le changement promis en 2012, c'est à nous de l'imposer en 2013 Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Lundi, 24 Décembre 2012 12:21

Le changement promis en 2012
c’est à nous de l’imposer en 2013

Profits patronaux et chômage de masse

La Haute-Garonne n’échappe pas à la guerre économique planétaire que les propriétaires des grandes multinationales livrent aux producteurs des richesses pour faire « baisser le coût du travail » et accroître leurs profits.

Après Molex, en 2009, c’est Freescale qui a fermé le 10 août dernier, Thales Services en octobre ; Sanofi, le voyagiste Fram et l’atelier d’entretien des avions d’Air France de Blagnac sont dans le collimateur… 10 000 emplois directs et indirects sont en jeu dans le département.

Et les 1 200 emplois créés par Airbus ne font pas le compte. En deçà des besoins pour soulager la souffrance au travail des airbusiens et sous-traitants face à des carnets de commandes pleins. Mais opportuns pour engraisser Arnaud Lagardère qui va toucher 1,7 milliard d’euros en revendant ses actions.

Il y a urgence à nous coordonner, toutes et tous ensemble, contre les licencieurs et profiteurs capitalistes pour les exproprier, réquisitionner les sites de production, les placer sous le contrôle des travailleurs et de la population pour satisfaire les besoins sociaux.

Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (NPA31-ArticleToulouseInfos.pdf)NPA31-ArticleToulouseInfos.pdf[ ]131 Kb
Lire la suite...
 
Communiqué : Pour la défense du service public ferroviaire… Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Lundi, 17 Décembre 2012 19:32
Communiqué de presse

Pour la défense du service public ferroviaire

Rassemblement 20 décembre à partir de 9 h 30

devant le Conseil régional de Toulouse

Le système français ferroviaire est un des acquis historique de la France, malheureusement, depuis quelques années, la dégradation est constante aussi bien pour les voyageurs que pour les marchandises.

Pour la Région Midi-Pyrénées, malgré les efforts du Conseil régional, des besoins immenses existent encore en matière de TER. Or une modification de ligne budgétaire amputant le budget TER pour le financement de la LGV vient d'être proposée en commission permanente du Conseil régional de Midi-Pyrénées. Cette ligne de dépense pour études et acquisitions foncières pour la LGV Bordeaux-Toulouse vient globalement de passer de 39 à 70 millions d’euros et pour payer cette augmentation, les montants seront pris, pour notre Région, sur le budget TER. Contrairement aux affirmations précédentes, le Conseil régional transfère donc de l’argent du secteur TER vers celui de la LGV, ce qui est néfaste pour les usagers.

Cette décision est une parmi d’autres qui impose l’organisation d’un débat général sur le système de transport de la région, sur les priorités à retenir, conformément à l’intérêt des divers usagers, des personnels, et de la dépense publique. Afin d’alerter les élus et l’opinion, un rassemblement aura lieu le 20 décembre à 9 h 30 devant le Conseil régional qui se tiendra en séance plénière. Ce rassemblement à l’appel d’associations d’usagers et autres, de défenseurs de l’alternative à la LGV avec rénovation des voies existantes, et de citoyens défenseurs du rail se fera sur des bases plurielles liées à des préoccupations différentes mais tous unis par cette volonté : Vive le train pour tous.

à l’initiative de Alternative à la LGV Bordeaux-Toulouse

http://lgv-legislatives-2012.over-blog.com/

 

 
Déclaration de l'UJFP : Le CRIF et ses officines contre la liberté d’expression en France Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Vendredi, 07 Décembre 2012 20:39

UJFP

 

Le CRIF et ses officines contre la liberté d’expression en France

Une nouvelle fois, le Crif – qui est loin d’être représentatif des Juifs de France – par la voix de son antenne Toulouse- Midi Pyrénées, a organisé des pressions auprès des autorités politiques locales et des autorités universitaires pour tenter de faire interdire une soirée de soutien à la Palestine [1]. Organisée par le Collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup, elle devait se tenir samedi 8 décembre prochain à l’université Toulouse II Le Mirail en présence de Mr Abu Sami, représentant du Front Populaire pour la Libération de la Palestine – FPLP.

Le Crif et ses officines sont coutumiers du fait. Comme leurs maîtres israéliens, ils ne supportent aucune critique de la politique israélienne imposée au peuple palestinien.

Que ce soit à Paris ces derniers jours à propos d’une exposition dans le XIXe arrondissement [2], à Lyon, ou ailleurs, leurs arguments sont les mêmes : ces réunions d’informations nuisent « aux valeurs démocratiques auxquelles ils sont attachés », développent « une forme moderne d’antisémitisme dans le refus de reconnaître au peuple juif son droit à l’autodétermination ». Rien que ça !

Enfin, dans le cas de cette soirée [3], un des motifs invoqués serait qu’en avril dernier, dans cette même université, des manifestants ont hurlé le nom d’une bataille qui a eu lieu en 628 à Khaybar – prés de Médine – ville sainte où Mahomet a trouvé refuge en 622, où son armée aurait ? assassiné des Juifs...

Que ce même mot – Khaybar – serait souvent gravé sur les missiles visant Israël lancés par le Hezbollah. Qu’il signifierait, toujours selon les gens du Crif, mort aux juifs !

En d’autres temps, ces stupidités prêteraient à sourire.

Aujourd’hui, il n’en est rien, nous ne pouvons rester indifférents devant ces pressions éhontées exercées par ces gens afin de rendre inaudibles les voix de plus en plus nombreuses qui s’élèvent au sein de la société civile – française et internationales – pour condamner les pratiques criminelles israéliennes perpétrées en Palestine en général et à Gaza particulièrement, ces derniers jours encore.

Condamnations aujourd’hui tout à fait légitimes après le vote historique du 29 novembre dernier à l’Assemblée générale de l’ONU, reconnaissant au peuple palestinien sa légitimité.

L’arrogance et le mépris dont font preuve les représentants du Crif Midi-Pyrénées vis-à-vis de nos concitoyens toulousains est intolérable, tout autant que les graves accusations portées dans leur lettre au Président de l’université à l’encontre de notre amie, Houria Bouteldja. Ils rejoignent là, dans l’ignominie, les gens de l’Agrif (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne), leurs attaques honteuses contre Houria Bouteldja. Ces procédés sont inacceptables.

L’UJFP – soucieuse du respect de la liberté d’expression en France et des libertés démocratiques – condamne sans réserve les pratiques détestables du Crif et exige – avec nos camarades du Collectif anti-impérialiste toulousain Coup Pour Coup – le maintien de la soirée prévue samedi 8 prochain.

Face à un président d’université qui refusait de se plier à ses injonctions, le Crif s’est adressé directement à la ministre de l’Enseignement supérieure et de la Recherche, Geneviève Fioraso, laquelle s’est empressée de donné l’ordre au recteur de l’académie de Toulouse de faire un courrier au président de l’université pour « l’enjoindre à prendre ses responsabilités » et à annuler la réunion. Et le meeting a été annulé.

Mais le meeting se tiendra quand même à un autre endroit. Voir l’appel unitaire ci-dessous auquel nous nous joignons.

Bureau national de l’UJFP le 07-12-2012

[1] http://couppourcoup31.over-blog.com/article-meeting-palestine-vaincra-8-decembre-a-14h-112423445.html

[2] http://www.sosantisemitisme.org/communique.asp?ID=770

[3] http://couppourcoup31.over-blog.com/article-le-crif-tente-de-censurer-le-meeting-palestine-vaincra-113123080.html

 
Mise à jour le Jeudi, 13 Décembre 2012 00:31
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 10 sur 58


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!