Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Urgence Kobanê / Déclaration du NPA 31 à manifestation samedi 18 octobre Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique internationale
Dimanche, 19 Octobre 2014 18:24

Soutien total et inconditionnel

aux combattantes et combattants de la liberté de Kobanê

Le NPA 31 salue l’héroïque résistance des YPG et YPJ de Kobanê. Il s’incline devant celles et ceux qui ont sacrifié leur vie pour faire de Kobanê le Stalingrad de Daesh, comme ils et elles l’ont promis dès le 15 août. Particulièrement Arin Mirkan, combattante des YPJ qui, le 5 octobre, encerclée par une vingtaine de fascistes de Daesh, s’est courageusement sacrifiée en percutant une roquette anti-char les entraînant dans la mort. Arin Mirkan ! Presente ! Nous te saluons, ainsi que toutes tes sœurs et tous tes frères de combat dans la tradition des révolutionnaires d’Espagne contre le franquisme. Arin Mirkan ! Presente ! Vous serez toujours présentes et présents à nos côtés.

Une fois n’est pas coutume, le NPA salue l'efficacité des frappes de l'US Air Force de ces quatre derniers jours. Ces tirs au but sur les positions de Daesh dans Kobanê et aux alentours viennent du fait que l'état-major états-unien a accepté la demande des YPG et YPJ d'intégrer l'un de leurs commandants dans le QG opérationnel qui fixe les cibles des pilotes. Cette efficacité des frappes a été confirmée par le commandant des YPG de Kobanê, Mahmut Berxwedan, qui a démenti, hier, les informations parues dans la presse turque selon lesquelles les frappes auraient atteint des combattants des YPG/YPJ et des civils.

Le NPA 31 dénonce la veulerie et l’hypocrisie du gouvernement Valls et de François Hollande et de l’Union européenne, qui regardent en spectateurs le combat héroïque de la population de Kobanê depuis deux mois. Toutefois, de l’autre côté du Rhin, venant après la déclaration de la chancelière Angela Merkel du 15 septembre, qui excluait toute fourniture d'armes au PYD et au PKK, la déclaration d’hier, 17 octobre, au Spiegel de Volker Kauder, chef de la fraction parlementaire de la CDU, selon laquelle le gouvernement allemand ne serait « plus très loin de la livraison d'armes au PKK », va enfin dans le bons sens. Il y dit : « Je sais que la Turquie a des problèmes avec le PKK, mais regarder depuis la frontière l'Etat islamique prendre des villes importantes, devenir de plus en plus menaçante pour la sécurité mondiale, ne peut pas être la solution. Je n'exclus pas le soutien des autres groupes kurdes [autres que les peshmergas du Kurdistan d’Irak que l’Allemagne fournit déjà en armements modernes]. […] Cela est également vrai pour le soutien du PKK. Bien sûr, toutes les livraisons d'armes sont associées à des risques. Il n'y a aucune certitude que les armes restent là où elles ont été fournies. Mais si l'Etat islamique n'est pas arrêté, le risque est beaucoup plus grand. »

Cette déclaration n'a rien d'anodine, venant après la décision de l'état-major US d'intégrer un commandant des YPG à son QG des frappes aériennes, elle annonce une remontée des bretelles de la Turquie à l'OTAN, dont Volker Kauder demande une réunion d'urgence, disant par ailleurs que les bombardements des positions du PKK par l'armée turque en Turquie « sont inacceptables ».

Le NPA 31 manifeste cet après-midi pour qu'enfin le gouvernement Valls et François Hollande répondent positivement à quatre demandes urgentes :

1. la fourniture d'armes adéquates aux YPG et YPJ, sous-équipés face aux tanks et artillerie modernes de Daesh ; l'arrêt immédiat des bombardements aériens « en tapis » de la Coalition sur les villes et territoires occupés par Daesh, qui ne font qu’enrager les fascistes de l’Etat islamique et précipiter les populations civiles arabes de confession sunnite dans leurs bras, mais leur poursuite « en frappe ciblée » sur les seules unités militaires de Daesh à la seule demande des combattants kurdes et démocrates syriens qui les affrontent sur le terrain,

2. l'exigence que la Turquie d'Erdogan cesse de réprimer les manifestants solidaires de Kobanê partout dans le pays, lève son dispositif militaire de blocus de la frontière turco-syrienne et y ouvre un corridor placé sous le contrôle des YPG et YPJ pour l'acheminement de vivres, de médicaments et d'armes nécessaires à la libération de Kobanê et la sécurisation du Rojava,

3. la reconnaissance du PYD comme parti représentatif de la population résistante de Kobanê et du Rojava, le retrait du PKK de la liste des organisations terroristes de l'Union européenne, la libération des prisonniers politiques kurdes en Turquie, dont le dirigeant du PKK, Abdullah Öcalan, en France et en Europe,

4. l'organisation d'une aide humanitaire aux réfugiés qui ont dû fuir Kobanê et tous les champs de bataille, de leur accueil digne partout où qu'ils se trouvent ou souhaitent se rendre, en Turquie, en Europe, comme en France.

Plus généralement le NPA 31 en appelle à la mobilisation de la population toulousaine pour que le gouvernement français et le président de la République, l’Union européenne et l'ONU reconnaissent le droit à l'autodétermination du peuple kurde sans ingérence des puissances internationales et régionales.

Il poursuivra ce combat politique aux côtés de la Maison Franco-Kurde Midi-Pyrénées, des syndicats, associations et partis démocratiques qui ont décidé, mardi 14 octobre, de se constituer en Collectif Urgence Solarité Kobanê – Soutien au Peuple Kurde.

Vive le Kurdistan libre, démocratique, féministe, socialiste et révolutionnaire.

Toulouse, le 18 octobre 2014

Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (NPA31-CommuniqueKurdistan-2014-10-18.pdf)NPA31-CommuniqueKurdistan-2014-10-18.pdf[ ]293 Kb
Mise à jour le Dimanche, 19 Octobre 2014 18:35
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!