Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Tract hebdo : Boycott d’Israël ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique internationale
Lundi, 07 Juin 2010 13:04

Les nombreuses manifestations de ces derniers jours démontrent que le sanglant assaut israélien contre la Flottille pour Gaza continue de susciter l’indignation internationale. Les vidéos et les autopsies confirment la version des participants de la Flottille : les commandos israéliens ont tiré à balles réelles sur des militants désarmés ; neuf d’entre eux sont morts, tués par balles, dont cinq de blessures à la tête ; la plupart des coups de feu mortels ont été tirés à bout portant. L’armée israélienne s’est donc non seulement livrée à un acte de piraterie, mais aussi à de véritables exécutions.

 

Des condamnations hypocrites

De nombreuses voix s’élèvent, notamment à l’ONU et dans l’Union européenne, pour demander la mise en place d’une commission d’enquête sur l’assaut israélien, mais aussi pour exiger la levée du blocus de Gaza. Nous n’avons pas la mémoire courte : depuis des décennies, Israël viole le droit international et commet de véritables massacres. La « communauté internationale » critique souvent, condamne parfois, mais n’agit jamais. Car l’État d’Israël sert de  gendarme aux grandes puissances contre les peuples de la région.

Alors que la population de Gaza est soumise à un blocus assassin et que les Palestiniens de Cisjordanie sont enfermés dans des ghettos entourés de murs, alors que la colonisation se poursuit à un rythme effréné et que plus de 10 000 Palestiniens croupissent dans les geôles israéliennes, nos gouvernements refusent de prendre la moindre mesure punitive à l’égard d’Israël. Au contraire : Israël vient d’être admis à l’OCDE ; fin mai, Netanyahu, le premier ministre israélien, était reçu à Paris par Bernard Kouchner et Nicolas Sarkozy. Un véritable feu vert à la poursuite de sa politique criminelle.

Amplifier la mobilisation internationale

L’hypocrisie doit cesser ! La France doit rompre ses relations avec Israël ; les accords d’association entre Union européenne et Israël doivent être annulés ; les criminels de guerre israéliens doivent être punis. Une mobilisation internationale massive, populaire et prolongée est indispensable. C’est le sens de la campagne Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS) contre Israël, inspirée du mouvement mondial de boycott de l’Afrique du Sud de l’Apartheid. À l’image des passagers de la Flottille, qui sont passés à l’action pour lever le blocus de Gaza, à nous d’agir pour qu’Israël paye enfin le prix de sa politique coloniale et meurtrière !

Ces derniers jours, le BDS a connu d’importants développements : le Nicaragua a suspendu ses relations diplomatiques avec Israël ; les produits israéliens sont de plus en plus boycottés ; le syndicat des dockers suédois a pris la décision de refuser de décharger des marchandises israéliennes dans les ports de Suède ; plusieurs équipes sportives refusent de rencontrer les équipes israéliennes ; de nombreux artistes annulent leurs performances en Israël.

Ici, à Toulouse, le cinéma d’art et essai Utopia Tournefeuille annule la projection d’un film israélien qu’il s’engage à reprogrammer « au premier signe de lever du blocus israélien de Gaza »… ; le Collectif Solidarité Palestine 31 interpelle le Conseil régional pour qu’il se retire du partenariat économique et de recherches de la chambre de commerce France-Israël de Midi-Pyrénées.

Ces exemples doivent nous inspirer pour amplifier la campagne BDS, et ce jusqu’à ce que les Palestiniens soient libérés de l’oppression coloniale.

Palestine vivra, Palestine vaincra !
Lundi 7 juin 2010
Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (TractNPA31-2010-06-07.pdf)TractNPA31-2010-06-07.pdf[ ]55 Kb
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!