Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Palestine solidarité : rassemblement lundi 29 à 17 h, place du Capitole à Toulouse Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique internationale
Samedi, 27 Décembre 2008 18:53
En soutien à la résistance du Peuple Palestinien
Contre les massacres à Gaza

 

RASSEMBLEMENT à TOULOUSE

lundi 29 décembre à 17 h 00, place du Capitole

 

A l'appel de : Association France Palestine Solidarité, l'Association des Palestiniens du 31, L'Association des Palestiniens en France, Campagnes Civiles Internationales pour la Protection du Peuple Palestinien, la General Union of Palestine Students, JaffaToulouse2009, La Guerre Tue, la Ligue Communiste Révolutionnaire et le Nouveau Parti Anticapitaliste, l'Union Juive Française pour la Paix…

Faute de temps d'autres associations, syndicats et partis n'ont pu être contactés, appelez-les à se joindre à la protestation contre la barbarie israélienne !!!!

 

ISRAËL BOMBARDE LA BANDE DE GAZA : PLUS DE 300 MORTS DÉJÀ…

 

Plus de 300 morts et 600 blessés !


Contrairement à la présentation des médias dominants, l'attaque israélienne n'est pas une riposte aux tirs de roquettes depuis la bande de Gaza! Ça c'est le «cadre» matraqué et imposé par la com gouvernementale israélienne qui a pour but d'inverser les rôles, de pervertir la réalité en faisant passer l'agresseur pour la victime. Quand Israël bombarde la bande de Gaza ce n'est pas de l'auto-défense ou de la légitime défense, pas plus que ne l'était l'attaque du Liban en juillet 2006 par les mêmes Israéliens, pas plus que ne l'était l'invasion de l'Irak par les USA en mars 2003.


Ce bombardement de Gaza, qui survient après un blocus partiel israélien depuis juillet 2007 et un blocus total de la bande de Gaza depuis janvier 2008, n'est que le énième bombardement israélien destiné à massacrer des Palestiniens, à détruire maisons, hôpitaux, écoles, etc. en vue de contraindre les Palestiniens de la bande de Gaza à fuir, abandonner leurs terres. Ce bombardement de Gaza est la continuation du Mur de l'apartheid en Cisjordanie, des exécutions «extra-judiciaires», c'est la continuation des crimes de guerre de Jénine, Naplouse en 2002. C'est la continuation d'une politique d'apartheid, de nettoyage ethnique et de massacres à laquelle nous disons : Ça SUFFIT !!

Ce bombardement de Gaza survient après la réunion du Conseil des ministres européens qui a décidé le «rehaussement» des accords d'association avec Israël alors même que le vote des députés du Parlement avait reporté ce vote! Il est aujourd'hui de la responsabilité de tous — et en premier lieu des partis politiques — de dénoncer ces crimes.

Face à l'injustice le silence est criminel


Pour plus d'information consulter le site : http://www.protection-palestine.org/

 

Communiqué de la LCR (Ligue communiste révolutionnaire) :

 

SOLIDAIRES DU PEUPLE PALESTINIEN


L’attaque meurtrière contre Gaza qui s’est soldée par l’assassinat de dizaines de civils, femmes et enfants, témoigne une fois de plus de la volonté du gouvernement israélien d’écraser le peuple palestinien au mépris de toutes les exigences internationales. Devant de tels actes de barbarie, les murmures des gouvernements occidentaux et notamment de Sarkozy ou d’Obama ne sont que synonymes de complicité. La LCR renouvelle son soutien total à la lutte du peuple palestinien et des pacifistes israéliens qui la soutiennent. Elle appelle toutes les forces progressistes françaises à organiser dans les plus brefs délais une démonstration unitaire de solidarité qui exigera l’arrêt immédiat de l’offensive israélienne et la reconnaissance d’un Etat palestinien viable.

Montreuil, le 27 décembre 2007

 

 

Communiqué du bureau national de l'UJFP (Union juive française pour la paix) :

 

GAZA : LA RESPONSABILITÉ DIRECTE

DE LA FRANCE ET DE L'UNION EUROPÉENNE

DU BLOCUS À L'ASSASSINAT COLLECTIF


L’armée israélienne a attaqué Gaza cette nuit avec des moyens militaires énormes. Le premier bilan fait état de plus de 200 morts, civils pour la plupart. Ce massacre était annoncé, envisagé et commenté ces derniers jours dans la presse israélienne, après la fin de la trêve respectée par le Hamas et rompue sans arrêt par l’armée israélienne. Ce crime a été rendu possible par l’impunité totale accordée à Israël depuis bientôt 9 ans et le soutien actif dont il bénéficie au sein de l’Union européenne. Il est le résultat direct du «rehaussement de la coopération avec l’UE» imposée par la présidence française contre le vote de report du Parlement européen.

Depuis maintenant des années, la bande de Gaza subit, avec le soutien complice de l’Union européenne un siège criminel qui viole délibérément toutes les lois internationales : un million et demi de civils sont prisonniers de l’armée israélienne et privés de tout : de nourriture, de carburant, d’électricité, de médicaments, de matériel scolaire… Moins d’un dixième des camions nécessaires au ravitaillement normal de la population parviennent à passer. L’aéroport et le port ont été détruits avant même d’avoir jamais pu fonctionner. Il est interdit de pêcher. Seuls quelques bateaux affrétés par des militants ont pu forcer le blocus. La population subit une «punition» collective impitoyable pour avoir «mal» voté. La communauté internationale laisse faire, voire encourage ce siège. L’occupant a expulsé Robert Falk, le rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme de l’ONU.

Il n’y a aucun statu quo possible, aucune perpétuation envisageable de ce siège impitoyable et criminel. Tout peuple assiégé a le droit de résister à l’oppression.


Aucune symétrie ne peut être établie avec les quelques kassams envoyés sur des villes du sud d'Israël. Il n’y aura pas de sécurité pour les Israéliens sans sécurité pour la population de Gaza. Les politiques européenne et américaine depuis Annapolis, en évitant d’affronter la réalité de l’occupation, aboutissent à l’impasse attendue dont encore une fois le peuple palestinien paie tout le prix.


L’Union juive française pour la paix dénonce le crime qui se déroule contre la population de Gaza. Elle appelle à manifester partout contre cette nouvelle agression. L’UJFP exige une réaction immédiate du gouvernement français, de la Communauté européenne et de l’ONU pour faire cesser l’agression et pour mettre un terme au blocus de Gaza.

 

Samedi 27 décembre
Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (TractNPA31Palestine-08-12-29.pdf)TractNPA31Palestine-08-12-29.pdf[ ]75 Kb
Mise à jour le Lundi, 29 Décembre 2008 13:35
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!