Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



Kobanê / déclaration du NPA 31 du 1er novembre 2014 Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique internationale
Dimanche, 02 Novembre 2014 13:42

Soutien total et inconditionnel

aux combattantes et combattants de la liberté de Kobanê

Le NPA 31 salue l’héroïque résistance des YPG et YPJ de Kobanê. Il s’incline devant celles et ceux qui ont sacrifié leur vie pour faire de Kobanê le Stalingrad de Daesh, comme ils et elles l’ont promis dès le 15 août. Nous les saluons dans la tradition des révolutionnaires d’Espagne contre le franquisme. Presente ! Ahora y siempre ! Vous serez toujours présentes et présents à nos côtés.

La bataille militaire et politique qui se joue à Kobané revêt un enjeu majeur pour tout le Moyen-Orient. La chute de Kobanê serait la porte ouverte au déploiement militaire et policier de la Turquie d'Erdogan à la frontière, à la poursuite de l'expansion de Daesh et signerait l'écrasement des forces progressistes dans la région qui luttent pour les libertés démocratiques et le progrès social contre les dictatures sanglantes et gouvernements réactionnaires de Damas, Bagdad, Téhéran et Ankara, qu’ils soient alliés ou momentanément en délicatesse avec l’impérialisme US.

La chute de Kobanê serait un coup d'arrêt au processus révolutionnaire en cours au Rojava depuis 2012 et aux avancées obtenues tant sur les droits des femmes, les droits démocratiques, les droits des minorités nationales et des minorités religieuses, que sur le plan social. Mais plus largement, ce serait une défaite majeure pour l'ensemble des processus révolutionnaires au Moyen-Orient et une avancée supplémentaire de la contre-révolution.

Le soutien inconditionnel de notre parti à la résistance de Kobanê est sans équivoque. Mais nous ne faisons aucune confiance aux impérialistes pour aider Kobanê. Après avoir attendu la chute de la ville pour justifier une intervention militaire turque au Rojava, ce n'est que la résistance héroïque des combattantes et combattants de Kobanê, ainsi que les mobilisations populaires partout dans le monde dévoilant la trop évidente complicité de l’État turc avec Daesh, qui ont forcé au bout de presque trente jours de siège les États-Unis à se donner les moyens de frappes efficaces sur Daesh, puis à livrer des armes et médicaments aux forces combattantes. Mieux encore, alors qu’Erdogan ne voulait qu’une ouverture sélective de la frontière aux seuls peshmergas de Barzani, avec l'objectif de reprendre la main contre les YPG/YPJ pour mettre la ville sous tutelle, le PYD et la résistance ont forcé l'armée turque à laisser des réfugiés kurdes de Syrie volontaires rentrer à Kobanê.

Sans illusion sur leurs motivations, nous considérons ces actes pour ce qu'ils sont : une victoire politique de la résistance de Kobanê qui a gagné la bataille de l'opinion publique mondiale et forcé la première des puissances impérialistes à commencer à satisfaire sa demande d'armement après avoir contribué par des frappes aériennes « ciblées » entreprises depuis le 14 octobre à desserrer l'étau de Daesh sur la ville.

Pour autant, la bataille est loin d'être gagnée et la Coalition impérialiste poursuit toujours son but stratégique de domination du Moyen-Orient. Cela se traduit par les multiples bombardements aériens « en tapis » de la Coalition sur les villes et territoires occupés par Daesh, qui ne font que précipiter les populations civiles arabes de confession sunnite dans les bras de Daesh. Cela se traduit par l’abandon à leur sort des combattants de la liberté d’Alep dont la population est décimée par les barils de TNT largués par l’aviation syrienne du criminel Bachar al-Assad. Toutes ces manœuvres et pratiques doivent être fermement dénoncées et combattues.

Dans cette situation et au vu des enjeux qui se nouent à Kobanê, notre parti soutient concrètement les forces combattantes des YPG/YPJ, et relaie leurs revendications auprès de notre gouvernement, notamment pour une fourniture sans conditions d'armes adaptées. Mais aussi par la solidarité ouvrière directe et la mise en place de collectes financières pour permettre à la population et à la résistance de Kobanê de se procurer un maximum d'équipement (armes, vivres, médicaments, etc.) en toute indépendance des puissances impérialistes.

Le NPA 31, engagé depuis deux mois dans la solidarité concrète sur Toulouse aux combattant-e-s de Kobanê avec la Maison Franco-Kurde Midi-Pyrénées, se félicite de la constitution, mardi 14 octobre, du Collectif Urgence Solidarité Kobanê - Soutien au Peuple Kurde (CUSK-SPK), qui regroupe trois syndicats, huit associations et neuf partis politiques. C’est ce Collectif qui a organisé la manifestation d’aujourd’hui, relais toulousain de la Journée mondiale contre Daesh, pour Kobanê, pour l’Humanité.

Le NPA 31 appelle la population toulousaine à participer massivement aux initiatives que prendra le CUSK-SPK dans les semaines et les mois à venir pour faire aboutir les quatre objectifs qu’il s’est fixés :

• la fourniture des armes demandées par la Résistance de Kobanê pour se défendre

• l’ouverture de la frontière turco-syrienne à toutes les forces kurdes

• le retrait du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK, de Turquie) de la liste des organisations terroristes de l’Union européenne

• la reconnaissance des droits du peuple kurde à son autodétermination

Vive la solidarité internationale !

Vive le Kurdistan libre, démocratique, féministe, socialiste et révolutionnaire !

 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!