Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



CAUCHEMAR NUCLÉAIRE au JAPON  Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique internationale
Mardi, 15 Mars 2011 16:47

Communiqué du collectif UCJS 31 : 

 

CAUCHEMAR NUCLÉAIRE au JAPON
Mobilisons nous !
RASSEMBLEMENT du 14 MARS 2011 Toulouse, place du Capitole :
Hommage. Solidarité. Indignation.

 

La situation au Japon est dramatique : dans la centrale nucléaire de Fukushima, à 250km de Tokyo, plusieurs réacteurs ont partiellement fusionné, provoquant une production d'hydrogène puis des explosions des batiments. Malgré le discours rassurant des autorités japonaises, le rejet de quantités très inquiétantes de radioactivité est avéré.

 

Plusieurs centrales sont encore en état d'alerte (certains systèmes de refroidissement sont tombés en panne) et la possibilité de répliques du séisme menace encore. L'hypothèse d'une explosion de réacteur ne peut être exclue, ce qui ferait de cet accident une catastrophe de l'ampleur de Tchernobyl.

 

Face à ce désastre, nos premières pensées vont aux victimes du Tsunami, qui seront très certainement, hélas, beaucoup plus nombreuses que le bilan provisoire actuel de 1600 morts. Ensuite, nous adressons notre soutien et solidarité avec la population du Japon, qui doit vivre dans une angoisse épouvantable.

 

Devant une pareille situation critique, l'attitude du gouvernement japonais, dans un premier temps, puis français (par la voix du ministre de l'Énergie Eric Besson) est intolérable : ils minorent l'ampleur de la catastrophe. La nucléocratie française tente de sauver la face de son industrie atomique. Or, l'extrême gravité des risques encourus par les populations locales exige la vérité pure et simple sur ce qu'il s'y passe réellement. Il ne s'agit pas de sauver AREVA ou EDF, mais bien de porter secours aux victimes de ce qui constitue d'ores et déjà une véritable tragédie.

 

À l'approche du 25ème anniversaire de l'accident de Tchernobyl, ces faits nous rappellent l'effroyable réalité : il n'existe pas d'installation nucléaire qui puisse garantir une sécurité totale. Ni au Japon, ni en France, ni ailleurs. La seule issue possible au risque d'accident, et autres problèmes de la filière atomique, est l'abandon de cette technologie folle.

 

Le collectif UCJS31 réaffirme son exigence d'une sortie rapide et définitive de l'industrie nucléaire (civile et militaire), accompagnée d'une remise en cause en profondeur de notre modèle de société. Cela implique un nouveau fonctionnement, basé sur la sobriété, où toute production d'énergie, toute production matérielle, et toute activité humaine, ne seraient plus motivées par la recherche de rentabilité et profits, mais par les besoins sociaux des peuples, décidés démocratiquement et dans le respect de leur environnement.

 

Toulouse, lundi 14 mars 2011 à 12H30.

Collectif UCJS 31 - Urgence Climatique Justice Sociale

Mise à jour le Mardi, 15 Mars 2011 22:07
 


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!