Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



NOUVEAU PARTI ANTICAPITALISTE 31
Communiqué du NPA / Non au «nouveau» projet de barrage de Sivens. Non à l’intervention policière! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Vendredi, 06 Mars 2015 17:42

Concernant le barrage de Sivens, le Conseil général du Tarn vient donc de choisir la plus mauvaise solution sur les deux qui étaient envisagées, à savoir celle qui se rapproche le plus de la proposition initiale. Par 43 voix sur 46, les élus s'entêtent dans un projet surdimensionné et entièrement au service de l'agriculture productiviste.

Dans le même temps le Conseil général s'empresse de demander l'évacuation de la ZAD qui est immédiatement engagée par Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur. Ils démontrent à nouveau qu'ils sont beaucoup plus prompts à réprimer les opposants qu'à faire cesser les violences exercées par les milices pro-barrage.

Le NPA affirme toute sa solidarité avec celles et ceux qui ne se laissent pas abuser par ce faux abandon du projet initial et qui continuent le combat à Sivens comme ailleurs contre les grands projets inutiles imposés. Avec elles et eux nous continuerons à réclamer justice pour Rémi Fraisse et l'abandon de toutes les poursuites contre les inculpéEs.

Montreuil, le 6 mars 2015

 

 
Communiqué de la LDH / Sivens : éviter un nouveau drame ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 04 Mars 2015 17:12

Les informations que nous parviennent aujourd’hui directement de la ZAD du Testet, concernant les événements autour de l’affaire du barrage de Sivens et qui sont d’ailleurs rendues en partie publiques dans les médias, confirment qu’une nouvelle étape dans l’escalade de la violence a été franchie. Un syndicat agricole s’arroge, en toute illégalité, le droit d’établir un blocus autour de la ZAD du Testet dont l’objectif est clairement affirmé : isoler et affamer les occupants de la ZAD.

Cette situation intolérable, qui engendre des gênes majeures pour tous les habitants, constitue une atteinte au droit fondamental de libre circulation des citoyens, et semble bénéficier d’une relative tolérance de la part des autorités et des forces de l’ordre présentes.

La Ligue des droits de l’Homme dénonce cette situation et alerte les pouvoirs publics qui, par leur silence et leur inaction, porteraient une lourde responsabilité en cas de nouveau drame.

A l’approche d’une décision qui doit intervenir vendredi 6 mars, la situation se dégrade de manière alarmante, sur le terrain : chasses à l’homme, agressions, contrôles illégaux…

Dans un tel contexte, la LDH considère que les conditions d’un débat démocratique portant sur la gestion et l’utilisation de l’eau en lien avec l’agriculture de demain, dans le cadre d’un projet territorial, ne sont pas réunies, et qu’il n’est pas souhaitable qu’une décision soit prise à cette date par le conseil général du Tarn.

La LDH demande au gouvernement de prendre ses responsabilités, en adoptant au plus vite les mesures d’apaisement nécessaires.

Paris, le 4 mars 2015

 
Communiqué du NPA 31 / Moudenc, Malvy, Izard, pas touche à la bourse du travail ! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Lundi, 02 Mars 2015 16:51

Moudenc, Malvy, Izard,

Pas touche à la bourse du travail !

Les tenants de l'austérité, de droite comme de gauche, ne manquent pas de culot. Non contents de nous imposer reculs sociaux sur reculs sociaux (la loi Macron étant le dernier exemple en date), ils s'en prennent dorénavant aux outils de défense collective des travailleurs.

En 2010, ce sont les conseils général et régional (majorité PS) qui ont supprimé leur subvention aux locaux syndicaux : bourse du travail (CGT) et autres locaux (FO, CFDT, CFTC, FSU et Solidaires). La semaine dernière, c'est Moudenc et son conseil municipal qui, par courrier, ont annoncé l'expulsion des syndicats CGT de la bourse du travail et l'obligation de versement d'un loyer pour les autres.

Moudenc met en avant des raisons financières. Pourtant, de l'argent il y en a quand la droite locale parle d'augmenter de 5 millions d'euros par an le budget de la police municipale ! Pour le NPA, l'argent public devrait plutôt servir à financer la défense des salariés, des bourses du travail pour les syndicats et des maisons de quartier pour les associations.

La bourse du travail appartient aux travailleurs et à ses organisations syndicales depuis 120 ans ! Face à cette provocation, le NPA 31 soutiendra les syndicats menacés dans toutes leurs actions contre cet abus de pouvoir inédit et inacceptable. Unis et déterminés, nous pouvons mettre en échec les projets de Moudenc, Izard et Malvy.

Toulouse, le 2 mars 2015

Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (NPA31-CommuniquéBourse-2015-03-02.pdf)NPA31-CommuniquéBourse-2015-03-02.pdf[ ]99 Kb
 
Communiqué du NPA / Sivens : réagir avant un nouveau drame! Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique nationale
Jeudi, 05 Mars 2015 16:31

Depuis plusieurs semaines, la situation à Sivens et dans le Gaillacois est de plus en plus préoccupante. De véritables milices se sont constituées dans le but de terroriser les opposant-e-s au barrage de Sivens. Intimidations, vols, destructions de biens, menaces de mort et agressions des opposant-e-s se multiplient dans l’impunité la plus totale, voire avec la bienveillance des pouvoirs publics.

Mais la situation a encore franchi un cran supplémentaire cette semaine, avec la constitution d’un blocus autour de la ZAD du Testet. Alors que les milices entravent illégalement la liberté de circulation, violentent les opposant-e-s, dans l’indifférence la plus totale des forces de l’ordre, un dispositif policier impressionnant était en revanche déployé pour empêcher le rassemblement pacifique de Gaillac et le départ du convoi qui devait apporter des ravitaillements sur la ZAD. Pendant ce temps, de l’autre côté, les milices pouvaient monter un commando pour rentrer sur la ZAD, détruire des véhicules et du matériel.

Si certaines de ces milices se revendiquent ouvertement de l’extrême droite, la version officielle relayée par les médias nous dit que ce sont simplement “les agriculteurs”, sous couvert de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs. Comment expliquer alors la présence mercredi des deux candidats du Front national aux prochaines élections départementales parmi la quarantaine d’individus venus réserver un “comité d’accueil” à Saint-Sulpice aux marcheurs pacifiques partis de Toulouse le matin même ? En réalité ces milices aux méthodes fascistes ne sont pas là par hasard.

Le gouvernement est entièrement responsable de la dégradation de la situation et doit prendre ses responsabilités avant que ne survienne un nouveau drame. Mais il est également de la responsabilité de toutes les organisations politiques, syndicales et associatives progressistes de réagir face à cette situation, avant que l'irréparable ne soit une nouvelle fois commis.

Pour le NPA, il est nécessaire et urgent :

•  d’entériner l’abandon définitif du barrage de Sivens, et de tous ces grands projets imposés et aussi nuisibles qu'inutiles,

•  de démanteler et mettre hors d’état de nuire les milices d’extrême droite qui sévissent autour de la ZAD du Testet,

•  que la justice soit faite pour Rémi Fraisse et que tous les responsables soient identifiés et condamnés,

•  d’abandonner les poursuites envers tou-te-s les inculpé-e-s, poursuivis pour s’être révoltés contre une situation intolérable, voire pour s'être simplement trouvés au mauvais endroit au mauvais moment.

Le NPA s'associe à l'appel de la Coordination des opposant-e-s au barrage de Sivens pour un rassemblement demain 6 mars, 10 h, place du Vigan à Albi, pendant le vote du Conseil Général du Tarn sur Sivens.

Montreuil, 5 mars 2015

 

Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (NPA31-CommuniquéSivens-2015-03-05.pdf)NPA31-CommuniquéSivens-2015-03-05.pdf[ ]100 Kb
 
Communiqué des NPA 81 et 31 / Sivens urgence solidarité Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 04 Mars 2015 13:47

Communiqué SIVENS

​L​
e NPA 81 et le NPA 31 s'associe
​nt​
à toutes les initiatives de solidarité avec les zadistes du Testet que les milices privées de la FNSEA prétendent expulser, avec la complicité passive (demain active ?) du préfet du Tarn et de la gendarmerie qui tolèrent que des syndicalistes paysans (de droite !) s'arrogent le droit de faire la police dans l'espace public en bloquant la circulation sur les routes d'accès à la forêt de Sivens.

Pour l'heure, le NPA 81 et le NPA 31 appellent toutes les forces démocratiques associatives, syndicales et politiques (de gauche !) à tout mettre en œuvre pour faire lever pacifiquement les barrages routiers de la FNSEA, notamment en participant au « convoi alimentaire » de solidarité qui doit partir de Gaillac dans l'après-midi de mercredi 4 mars. Ils participeront également au rassemblement, appelé par la Coordination des opposants au barrage de Sivens, devant le Conseil général du Tarn, vendredi 6 mars, à Albi à 10 h, pour que les conseillers généraux du département enterrent définitivement le projet de barrage et adoptent les propositions alternatives, écologistes, économes en eau et non productivistes, du Collectif de Sauvegarde de la zone humide du Testet (pétition à signer ici : http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/sivens-vrai-projet-interet-general-919.html).

Albi et Toulouse, le mardi 3 mars 2015

 
6 heures pour Kobanê et le Kurdistan - samedi 28 février Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Jeudi, 26 Février 2015 15:15

Le NPA 31 est partie prenante du Collectif de Soutien au Peuple Kurde (CSPK), fondé à Toulouse en octobre 2014, en solidarité avec la Résistance de Kobanê contre l'offensive de Daesh. Ce collectif se positionne également pour le droit à l'autodétermination du peuple kurde contre le découpage impérialiste du Kurdistan depuis un siècle et contre l'oppression des dictatures et régimes conservateurs locaux de Turquie, Iran, Irak et Syrie, gendarmes de l'impérialisme au Moyen-Orient.

 

Le CSPK organise ce samedi 28 février à partir de 17h, au hall 8 du parc des expo, 6 Heures pour Kobanê et le Kurdistan. Le NPA sera présent lors de cette initiative. Olivier Besancenot, aux côtés de plusieurs intervenants d’organisations membres du collectif, prendra la parole lors de la table ronde qui commencera à 19h.

 

A 21h, se tiendra également un meeting avec Khaled Issa, représentant du PYD en Europe.

 

6 heures pour Kobanê et le Kurdistan - samedi 28 février à Toulouse6 heures pour Kobané et le Kurdistan

Pièce-jointe:
Téléchargez ce fichier (Affiche-6h-pour-Kobanê-et-le-Kurdistan.pdf)Affiche-6h-pour-Kobanê-et-le-Kurdistan.pdf[Affiche des 6 heures pour Kobané et le Kurdistan]231 Kb
Téléchargez ce fichier (tract_6heures-28fevrier2015rectodef5.pdf)tract_6heures-28fevrier2015rectodef5.pdf[Tract des 6 heures pour Kobané et le Kurdistan]28 Kb
Mise à jour le Dimanche, 08 Mars 2015 17:25
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 4 sur 195


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!