NPA Haute-Garonne

Les grèves se multiplient au CHU de Toulouse.

Aujourd’hui les puéricultrices et auxiliaires de puériculture de l’hôpital des enfants organisaient un rassemblement. Elles sont en grève depuis le 1er janvier. La situation est catastrophique dans ce service au niveau du manque de personnel. Alors que les bébés prématurés accueillis sont de plus en plus fragiles le sous effectif est de plus en plus important. Les conséquences sont lourdes : moins de temps pour s’occuper des enfants, pour les soigner, leur donner à manger, les mettre dans les bras de (...)

Mettre ce gouvernement à genoux !

ACTE 9 : SAMEDI 12 janvier à 14h Métro Jean Jaurès à TOULOUSE
Depuis maintenant des semaines, le mouvement des gilets jaunes fait trembler le gouvernement Macron. Malgré la répression acharnée et les insultes du gouvernement des dizaines de milliers de personnes continuent de se soulever sous la bannière des gilets jaunes. Ce sont nos frères et sœurs, nos mères, nos pères, nos enfants qui occupent les ronds-points et chaque samedi marchent pour en finir avec un système capitaliste infâme. « Nous ne (...)

Face à ce gouvernement de casseurs, on ne nous empêchera pas de manifester !

Street-Médics qui procurent les premiers soins aux manifestantEs blesséEs par la Police à Toulouse
Si vous n’êtes informé que par la presse nationale ou locale vous n’avez aucune chance de savoir ce qui se passe dans les manifestations des samedis. Celle-ci en effet ne fait que reprendre les communiqués du ministère de l’Intérieur, de la Préfecture et des syndicats de policiers.
Pourtant touTEs ceux et celles qui ont participé à ces manifestations, en particulier à Toulouse, sont révoltéEs par le (...)

Macron menace et enfume. Mobilisation générale !

On n’en attendait pas grand-chose, tant les ministres avaient fait un pilonnage sur tous les médias depuis deux jours… et on n’a effectivement pas été déçu. Pour autant, le discours de Macron aura été ce soir très révélateur de la nature de la politique de Macron, même quand il vacille face au mouvement des gilets jaunes.
Première démonstration, celle de la méthode, brutale. Que le discours de Macron commence par la question des « violences » n’étonnera pas. « Le calme et l’ordre républicain (…) doivent (...)

Les mobilisations montent dans l’éducation. Non à la répression !

Dans un contexte social agité, le gouvernement a choisi d’envenimer la situation avec sa politique désastreuse et injuste et la répression dont il fait usage sur un peuple à bout de nerfs et notamment sur les jeunes lycéen.ne.s.
Ce mercredi 5 décembre 2018, c’est deux lycéens, l’un à Orléans, l’autre à Garges-lès-Gonesse, qui en ont fait les frais, victimes de la violence gouvernementale à l’égard de mobilisations sociales légitimes. Ils ont été tous deux touchés au visage par des tirs de flashball.
Nous (...)

Répression aujourd’hui à Toulouse : nous ne laisserons pas les lycéenNEs seulEs !

Ce mardi 4 décembre, plus de 2500 lycéenNEs d’une vingtaine d’établissements se sont mobiliséEs en Haute-Garonne, amplifiant le début de mouvement dans la jeunesse de la veille. Ils se battent contre la réforme du lycée, la sélection et l’augmentation des frais d’inscription à l’entrée de l’Université.
Ces deux journées ont été marquées par une violence inouïe de la Police contre des jeunes qui se mobilisaient pour la plupart pour la première fois de leur vie. Rien qu’aujourd’hui, 27 personnes ont été placées (...)

Bulletin Airbus et sous-traitants - Novembre 2018

Non aux taxes sur le carburant : il faut taxer le capital et augmenter les salaires !
Le nombre de « blocages » prévus le samedi 17 novembre contre les hausses du prix des carburants ne fait qu’augmenter. Lancé par de petits patrons transporteurs, abondamment relayé par les réseaux sociaux d’extrême droite, cet appel a trouvé un écho qui n’a plus rien à voir avec ceux qui l’ont initié : nombreux sont ceux qui, dans les usines ou les bureaux, s’en sont emparés pour exprimer leur ras-le-bol face à la baisse (...)

Macron : après l’enfumage, combattre la politique de M. Baratin

Communiqué du NPA
Devant le Haut conseil à l’action climatique, le discours de Macron consacré à la politique énergétique a commencé par un terrible aveu de sa part : « Nous avons fait trop peu ». Si le Président entend parler de sa politique en direction des classes populaires, on pourrait même rajouter que dire cela, c’est déjà trop… En effet, ce discours censé répondre en particulier au mouvement des Gilets jaunes a été la plus belle illustration d’une fin de non recevoir de la colère populaire qui (...)

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ... | 704