Site national npa2009.org

Agenda fourni par Demosphere Toulouse

Le site npa31.org est prévu pour que chaque comité y insère ses infos.

Contactez la commission web pour obtenir un compte vous permettant de rédiger des articles sur le site.



NOUVEAU PARTI ANTICAPITALISTE 31
Communiqué du NPA 31 / Pierre Stamboul arrêté… Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mardi, 09 Juin 2015 14:53

Pierre Stambul arrêté

Le gouvernement relaie toujours plus fort la politique criminelle de l'Etat d'Israël

Le NPA 31 s'insurge contre l’arrestation arbitraire de Pierre Stambul, co-président de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP). Cette arrestation, qui a eu lieu à Marseille cette nuit en utilisant  le « protocole pour neutralisation de terroriste retranché armé », est une provocation.

Le gouvernement français, toujours fidèle soutien des dirigeants israéliens dans leur politique coloniale veut faire taire celles et ceux qui dénoncent l’amalgame entre antisionisme et antisémitisme et apportent leur soutien à la résistance du peuple palestinien. Ce sont bien les débuts de succès de la campagne BDS (Boycott - Désinvestissement - Sanctions) qui expliquent l’affolement de l’Etat d’Israël et le durcissement de la répression contre cette campagne de la part du gouvernement français.

Cette arrestation scandaleuse a eu lieu ce matin alors que Pierre Stambul doit intervenir dans un meeting ce soir à Toulouse (intitulé « Antisionisme, antisémitisme : à qui profite l’amalgame ? »). Meeting qui par ailleurs fait l’objet de menaces d’agressions de la part de la LDJ et de JSS news. Cette coïncidence ne peut que nous interroger sur la collusion entre le gouvernement et les milieux d’extrême droite sionistes.

Pierre Stambul a été libéré après de nombreuses heures de garde à vue. Il est actuellement en route vers Toulouse pour assurer le meeting prévu à 20 h 30 à la salle des allées de Barcelone. Le NPA 31 appelle à faire de cette échéance un succès dans la lutte contre la politique criminelle de l’Etat d’Israël.

Le NPA 31 exprime toute sa solidarité et son soutien à l’UJFP et à tous les militants du mouvement de solidarité avec la Palestine et de la campagne BDS.

Toulouse, le 9 juin 2015

 
Rassemblements vendredi 17 avril 18h métro Jean-Jaurès Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Jeudi, 16 Avril 2015 15:30

Journée internationale de soutien aux prisonniers palestiniens

LIBERTÉ POUR TOUS LES PRISONNIERS PALESTINIENS
Rassemblement vendredi 17 avril 18H00 Métro Jean-Jaures

Rassemblement de soutien aux prisonniers palestiniens


A ce rassemblement se joint la campagne "non à la prison pour Gaëtan et tou-te-s les manifestant-e-s"

Liberté pour Gaëtan et tous les condamnés

Mise à jour le Mercredi, 27 Mai 2015 21:01
 
Projection-débat du film "On est vivants" de Carmen Castillo, avec Michael Löwy Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Lundi, 06 Avril 2015 22:58

Projection-débat du film "On est vivants" de Carmen Castillo

Lundi 27 avril 2015 à 20h30 au cinéma l'ABC

Soirée organisée par le NPA31 avec la participation de Michael Löwy

Michaël Lowy est chercheur au CNRS, sociologue marxiste de la culture. Militant anticapitaliste. Dernier ouvrage, avec Olivier Besancenot : « Affinités révolutionnaires » (Fayard-Mille et Une Nuits)

 

Mise à jour le Mercredi, 27 Mai 2015 21:02
 
Communiqué NPA31 : Non à la répression au collège Bellefontaine Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mercredi, 27 Mai 2015 20:59

Face aux procédures engagées par le rectorat de Toulouse contre 5 professeurs du collège Bellefontaine (mutations d'office et procédures disciplinaires) le NPA appelle tous les salariés à défendre le droit de grève et d'expression.

Ces 5 professeurs, après une grève de 3 semaines pour obtenir des moyens adaptés aux besoins de leur collège, ont été, avec d'autres membres du personnel, en butte aux agissements d'un chef d'établissement dont le rectorat lui-même a désavoué les actes en le poussant à demander sa mutation.

Mais aujourd'hui le rectorat, et à travers lui le gouvernement, veulent mater tous ceux qui osent se battre pour le droit à l’éducation. Le NPA 31 condamne fermement cette répression et exige l'abandon des procédures en cours. Nous témoignons de toute notre solidarité aux enseignants concernés.

A l'heure où de nouvelles régressions dans l'éducation nationale se mettent en œuvre (réforme des collèges), le gouvernement veut envoyer un signe fort et dissuader toute une profession de se mobiliser pour exiger de réels moyens et des postes de titulaires en nombre suffisants.

Cette menace de sanctions vient après la révocation pour faits de grève d'un militant du NPA, postier dans le 92. Elle participe d'un climat inadmissible de criminalisation de l'action syndicale dont le principal responsable est le gouvernement qui n'en fini plus d'appliquer l'austérité et de faire des cadeaux à ses amis du MEDEF !

Il y a urgence à réagir : participons le plus nombreux possible au rassemblement unitaire

Mercredi 27 mai à 14 h

 
UD CGT 31 / Lettre ouverte au Maire de Toulouse Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Mardi, 07 Avril 2015 10:40

Lettre ouverte au Maire de Toulouse

Monsieur le Maire,

La Bourse du Travail de Toulouse est indissociable de la glorieuse histoire du mouvement ouvrier et de son unification dans le combat pour sa dignité, pour l’accès aux droits, pour une vie meilleure. Avec la CGT, elle est également indissociable de l’essor économique du département de par son rôle majeur dans l’éducation et la formation. S’y ajoutent la lutte pour la paix et l’engagement dans la résistance au fascisme, ainsi que son rôle dans l’accueil des républicains espagnols à Toulouse et de tous les réfugiés.

La Bourse du Travail de Toulouse résonne encore des discours de Charles de Fitte, Jean Jaurès, Etienne Billières, Albert Bedouce et tant d’autres dont les avenues et rues de notre ville portent le nom. Après son agrandissement, les clés ont été remises au secrétaire général de la CGT le 10 mai 1931 par le Maire.

Elle n’est donc pas un bâtiment parmi d’autres qui pourrait être livré à toutes sortes de projets, voire à la spéculation immobilière.

Non, Monsieur le Maire, tant que le monde de la finance continuera de semer l’exploitation humaine, la souffrance, la violence et le rejet de l’autre, que ce soit en Haute-Garonne comme partout en France, en Europe et dans le monde, la Bourse du Travail de Toulouse n’entrera pas dans l’histoire comme le vestige d’un temps révolu. Bien au contraire, elle continuera d’écrire l’Histoire au présent, dans la perspective d’un Avenir meilleur pour tous les Toulousains et Haut-Garonnais.

Vous venez de nous envoyer un courrier affichant clairement votre volonté de ne plus assurer le fonctionnement de ce bâtiment, au prétexte « de la baisse historique des dotations de l’Etat qui mettrait la municipalité dans l’incapacité de supporter seule cette charge ».

Nous sommes une organisation syndicale qui combat sans réserve le démantèlement de l’Etat et son désengagement sur les collectivités locales. Sachant que depuis 2002, il sert à financer l’accumulation vertigineuse de cadeaux fiscaux en tout genre (220 milliards par an) principalement aux grands groupes du CAC 40 et aux richissimes actionnaires, il est donc pour le moins paradoxal que ce soit la CGT qui, indirectement, en soit désignée comme responsable.

Mais nous ne sommes pas naïfs au point de ne pas voir dans ce courrier, la volonté de s’inscrire dans la démarche nationale du réseau des municipalités qui ont décidé de porter un coup aux organisations syndicales, en particulier la CGT et les forces de transformation sociale.

Nous ne sommes pas naïfs au point de ne pas voir se dessiner le discours qui suivra ce courrier et qui est inspiré par le Front national. Ce discours qui consiste à stigmatiser le monde syndical, associatif et culturel « qui vivrait aux crochets des contribuables ».

Pour vous éviter cette fâcheuse posture qui peut conduire au ridicule, nous anticipons donc un peu en vous invitant à la raison et à prendre mieux connaissance de ce qu’est la réalité des organisations qui occupent la Bourse du Travail et principalement, L’Union départementale des syndicats CGT de la Haute-Garonne.

L’UD CGT 31, ce n’est pas qu’un sigle, ce sont dix Unions locales et plus de 700 syndicats et bases organisées sur tout le département. Si l’ensemble regroupe plus de 15 000 syndiqué-e-s l’audience et le contact qu’ont les salariés, les précaires et sans emplois de Toulouse et du département, vont bien au-delà.

Pour ne s’en tenir qu’à la seule défense juridique et l’assistance individuelle et collective, se sont 6 500 Toulousains et Haut-Garonnais par an qui viennent rencontrer nos militant-e-s dans les locaux syndicaux dont 2 700 pour la seule Bourse du Travail. Sans oublier tous les contacts et toutes les aides diversifiées qu’ils y trouvent, soit plus de 4 000 salariés par an qui passent dans les locaux de la Bourse. S’y ajoutent nos étudiants qui viennent en nombre, de tous les établissements pour alimenter leur travail de recherche avec les archives de l’histoire sociale ainsi que l’activité culturelle de diverses associations.

Il est peut être utile de vous rappeler que les militant-e-s exercent cette fonction bénévolement, en dehors des heures de travail pour la plus grande partie, bien souvent tard le soir et toujours au détriment de leur vie personnelle et de famille.

Ils agissent pour que des salariés toulousains et haut-garonnais se défendent face à des patrons qui, eux, s’assurent le soutien d’avocats rémunérés avec la trésorerie de l’entreprise.

Cette activité est d’ailleurs reconnue d’utilité publique, les pouvoirs publics nous sollicitent régulièrement et, parmi eux, des municipalités et les services de l’État.

Concernant les Bourses du Travail, le devoir d’usage pointé dans la jurisprudence prend donc tout son sens lorsqu’on le confronte à la réalité de ce que sont la vie et l’activité syndicales sur Toulouse et plus largement le département. Alors oui, nous l’affirmons ! Il est normal et surtout légitime, que le logement et la logistique des Unions départementales et Unions locales syndicales, dont ceux de la CGT, soient assurés par la puissance et les budgets publics.

Non, le Front national comme toutes celles et tous ceux qui relaient son discours de haine du syndicalisme, de la culture et du monde associatif n’arriveront pas à gommer cette réalité qui veut que le MEDEF s’autofinance sur le dos de l’entreprise et donc des salariés, pour mieux les faire plier à ses exigences alors que les syndicats, dont la CGT, vivent et agissent à leurs côtés, avec des cotisations librement consenties.

En conclusion, un conflit majeur et dur entre la CGT et Le Maire de Toulouse ne fait pas partie de nos souhaits et de nos priorités. Ce n’est donc pas nous qui en déciderons mais, vous l’aurez compris, nous le mènerons avec tous les moyens importants dont nous disposons, si besoin en était.

Même dans les heures les plus sombres de l’histoire de notre pays et de notre département, aucun pouvoir n’a jamais pu sortir la CGT, le monde du travail et les classes populaires de la place Saint-Sernin, des locaux de la Bourse du Travail. En ce sens, il s’agit bien de 120 ans d’histoires indissociables au service des Toulousains et des Haut-Garonnais. Personne n’ayant le pouvoir de faire tourner en arrière la roue de l’Histoire, elle continuera à se conjuguer au présent et au futur !

L’Union départementale CGT 31, Toulouse, le 2 mars 2015

 
Communiqués suite à l'interdiction de la réunion BDS mardi soir Imprimer Envoyer
Actualité politique - Actualité politique locale
Jeudi, 02 Avril 2015 16:38
Mise à jour le Jeudi, 16 Avril 2015 15:41
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 195


Nouveau Parti Anticapitaliste 31 - Mentions légales / Respect de la vie privée

Unable to retrieve Items!
best price ilife 09 quicken deluxe 2011 student discount cheapest autocad lt discount iwork 2009 adobe indesign cs5 student discount discount photoshop cs3 software cheap acronis disk director suite price of illustrator cs6 microsoft office basic 2007 oem download price of windows 7 professional where to buy microsoft office 2013 cheap photoshop elements download buy word 2010 price of vmware fusion cheap office professional 2010 cheap mathcad 14 education discount lightroom buy photoshop elements 6 price of sony vegas pro 10 discount microsoft office software for students buy 2007 outlook business contact manager buy ms office 2007 student edition discount wordperfect office x4 photoshop lightroom 3 cheap buy windows server 2003 enterprise license buy windows 2008 enterprise buy iwork 08 australia windows 7 ultimate retail price can i buy windows 7 download buy adobe creative suite cs3 design premium