"/>
NPA Haute-Garonne
  • Remis en selle par les grandes puissances, Assad gaze le peuple syrien

    Déclaration Philippe Poutou :

    Remis en selle par les grandes puissances, Assad gaze le peuple syrien

    Assez d’impunité et de bombardements !

    A l’aube du mardi 4 avril, les habitants de la ville syrienne de Khan Cheikhoun ont subi un bombardement aérien intégrant des gaz toxiques qui a fait plus de 100 mort et plusieurs centaines de blessés graves, les frappes aériennes s’acharnant sur les hôpitaux. Comme tant d’autres localités qui s’étaient libérées de l’emprise du régime sanguinaire de Bachar Al Assad, ils ont été victimes de la détermination meurtrière de ce pouvoir qui utilise tous les moyens à sa disposition pour écraser un soulèvement populaire irrépressible depuis 6 ans.

    En 2013, un bombardement chimique au sud de Damas faisant 1400 morts dans une zone rebelle, avait débouché sur un accord USA-Russie censé démanteler l’arsenal chimique du régime. Cet accord a en fait renforcé son impunité, lui et ses alliés ont multiplié massacres et bombardements en combinant tout type d’armements, y compris l’utilisation limitée de munitions au chlore. La montée du monstre Daesh que le régime Assad a favorisé, l’aide massive de la Russie et de l’Iran qu’il a obtenu, et la concentration des puissances mondiales et régionales sur « la guerre contre le terrorisme », où chaque bombardement au Moyen Orient conforte l’autre, ont marqué l’abandon croissant des populations de Syrie à leurs différents bourreaux.

    Alep reprise fin 2016, le régime s’emploie maintenant à briser toutes les poches de résistance encore nombreuses, tandis que Poutine et Trump, Erdogan et Khamenei, les monarques du Golfe et Hollande, font croire qu’ils cherchent des négociations permettant la fin du conflit alors qu’ils défendent par les guerres leurs propres intérêts. Mais ce qu’on voit se renouveler, c’est la triste farce des « négociations de paix » entre l’Etat israélien et les forces palestiniennes, dans lesquelles toute la pression est mise pour que les peuples en lutte se soumettent, pendant que les terroristes d’Etat peuvent en toute impunité perpétuer leurs crimes, dont certains sont des crimes contre l’Humanité.

    Avec mes camarades du NPA, j’appelle donc à rejoindre les rassemblements de protestation contre le martyre de Khan Cheikhoun, et à soutenir les collectifs de solidarité avec le peuple syrien qui exigent :

    Arrêt immédiat de tous les bombardements en Syrie !
    Levée immédiate de tous les sièges, départ de Syrie de toutes les forces armées étrangères !
    Libération immédiate de tous les prisonniers politiques !
    Mobilisation internationale pour l’aide humanitaire et l’accueil des réfugiés !
    Ni Assad, ni Daech ! C’est au peuple syrien et à lui seul de décider de son avenir, et d’obtenir le jugement des responsables criminels !

    Philippe Poutou, le 5 avril 2017