NPA Haute-Garonne
  • Réfugiés : une première mobilisation qui en appelle d’autres !

    A l’initiative du NPA 31, a eu lieu à Toulouse samedi 5 septembre une manifestation pour l’accueil des réfugiés par la France. En tête une banderole "Refugees welcome", suivie par un millier de personnes. C’est une mobilisation importante pour une initiative organisée en à peine 24 heures.

    La banderole du NPA demandait la liberté de circulation et d’installation, l’égalité des droits. De nombreuses organisations, syndicats et partis avaient exprimé leur accord avec le rassemblement.

    A l’issue de la manifestation, devant la préfecture,les nombreuses prises de paroles ont dénoncé la responsabilité des gouvernements européens dans les situations qui ont contraint des millions de personnes à quitter leur foyer et leur pays ainsi que l’hypocrisie de nos gouvernants. Bien souvent, ce sont les interventions militaires occidentales (où la France a joué un rôle de premier plan) qui ont crée le chaos dans les pays d’origine des migrants qui arrivent aujourd’hui en Europe. Et c’est bien aujourd’hui la fermeture des frontières de l’union européenne qui pousse les réfugiés à prendre des risques mortels pour échapper à la guerre !

    Des Syriens ont pris la parole pour dénoncer le sort fait à leurs compatriotes. La menace d’expulsion qui pèse sur 135 Syriens qui squattent un immeuble dans la cité des Izards a été dénoncée, ainsi que le refus du maire de Toulouse "Républicain" d’accueillir des réfugiés.

    D’autres initiatives vont suivre...

    Revue de presse : les articles qui parlent de la manifestation de samedi 5 septembre à Toulouse

    La Dépêche
    France 3 région
    Actu côté Toulouse