NPA Haute-Garonne
  • Mort de Fidel

    Une page de l’histoire se tourne. Fidel Castro sera identifié, à jamais, au dirigeant de la révolution cubaine. Celui qui a renversé une dictature sanglante, celle de Batista. Celui qui s’est opposé durant plus de cinq décennies à l’impérialisme américain. Dans les années 60, la révolution cubaine aura été un immense espoir pour tous les peuples qui luttaient pour leur libération nationale et sociale. Fidel et les révolutionnaires cubains ont su dire Non à l’impérialisme. Dans ces années là, des foyers de lutte latino américains aux certaines des luttes de libération africaines, Fidel et ses camarades auront incarné l’internationalisme et la solidarité anti-impérialiste.

    Ils auront suscité l’enthousiasme des jeunes générations révolutionnaires.

    Si nous avons toujours défendu la révolution cubaine, nous avons aussi marqué nos désaccords, notamment sur la politique de l’Etat cubain vis à vis de son soutien à la bureaucratie soviétique et sur les conceptions des révolutionnaires cubains quant à la démocratie politique.

    Ecrasé par le blocus de l’impérialisme américain, attaquée de toutes parts, Cuba a tenu !

    A l’heure de la mort de Fidel, c’est cet exemple que nous voulons retenir : celui d’une révolution qui a dit Non à l’impérialisme.

    Hasta la victoria siempre !

    Montreuil, le 26/11/2016