"/>
NPA Haute-Garonne
  • Marche à Sivens : Stop aux provocations ! Stop au fascisme !

    Alors qu’un large appel unitaire est rendu public depuis plusieurs semaines pour une marche à Sivens le 25 octobre, en mémoire de Rémi assassiné par les forces du "désordre" de l’État et pour que cessent les violences de l’Etat et des milices, plusieurs autres manifestations ont été déclarées pour ce même jour et ce même lieu par la FDSEA, les JA, et autres pro barrages, constituant ainsi une vraie provocation, avec pour objectif d’empêcher toute expression populaire et y compris la commémoration de la mort de Rémi Fraisse.

    Alors que sur ordre du gouvernement la préfecture jouait le pourrissement depuis une bonne semaine, la mairesse de Lisle-sur-Tarn vient de faire le sale boulot en interdisant toutes les manifestations sans distinction.

    Au cours d’une réunion à la préfecture entre le préfet, le président du Conseil Général, la mairesse de Lisle-sur-Tarn, et les différents déclarants, le président de la FDSEA s’est permis sans sourciller de déclarer en substance devant toutes les autorités « si des événements avaient lieu sur le site nous nous réservons le droit d’utiliser des voies non légales » et le gros bras de service parmi les plus habiles à la barre de fer en mars dernier d’ajouter « il est normal de se faire justice soi-même ». Aucun des officiels présents n’a réagi à cette nouvelle provocation pourtant très explicite. Ils auraient tout aussi bien pu dire : nos milices feront régner la loi.

    Le préfet a laissé entendre que l’on pouvait faire ce que l’on voulait « à condition que ça se passe bien »... Il s’agit d’une nouvelle provocation qui ne tend qu’à attiser les tensions et à créer les conditions d’un nouveau drame ! C’est à se demander si ce n’est pas ce que recherchent Valls et consort.

    Le NPA condamne fermement ces comportements indécents et irresponsables, au service du lobby productiviste et s’appuyant ouvertement sur leurs larbins, les milices pro fascisantes.

    Nous exigeons :
    - que justice soit faite pour Rémi Fraisse, que les responsables soient identifiés, jugés et condamnés pour cet homicide
    - l’abandon définitif du projet de barrage de Sivens et de tous ces grands projets imposés et aussi nuisibles qu’inutiles,
    - l’amnistie de tou-te-s les condamné-e-s et l’abandon des poursuites envers tou-te-s les inculpé-e-s, encore poursuivis pour s’être révoltés contre une situation intolérable, voire pour s’être simplement trouvés au mauvais endroit au mauvais moment.

    Nous appelons à manifester massivement dimanche 25 octobre en direction de Sivens afin de montrer notre détermination à exiger le droit de manifester sans violences aucunes.

    Lieu de rendez-vous pour un départ groupé, responsable et pacifique à 12 h sur le parking de la zone commerciale de Piquerouge à la sortie de Gaillac, direction Toulouse.

    Nous marcherons vers la zone de Sivens. Dans le cas d’un quelconque barrage nous nous arrêtons sans chercher à le forcer, nous rendons hommage à Rémi et nous nous replions vers notre point de rendez-vous initia...

    En pièce jointe, l’appel du collectif des bouilles