"/>
NPA Haute-Garonne
  • Les toulousains subissent une double peine austéritaire, celle du gouvernement PS et celle de la mairie UMP

    L’austérité n’en finit plus de s’aggraver : salaires, emplois, services publics, protection sociale… Tout y passe. Et la diminution des dotations aux collectivités locales en fait partie.
    La dotation de L’État à la municipalité de Toulouse a été diminuée de 12 millions d’euros. Mais cela n’est pas suffisant pour Moudenc et ses amis. Ils vont encore plus loin avec plus de 30 millions d’euros d’économies et d’impôts nouveaux sur le dos des toulousaines et des toulousains (240 millions sur la mandature), des associations culturelles et sportives, des employés municipaux,… et ceci dès 2015. À cela s’ajoute l’augmentation de 15% des taxes de la communauté urbaine.
    Nous nous rappelons encore du slogan de campagne de Moudenc : « une troisième ligne de métro sans augmentation d’impôt ».
    Un an plus tard, les impôts augmentent mais la politique en matière de transports en communs est catastrophique.
    La politique envers les plus faibles d’entre nous est lamentable : fin de la gratuité de la cantine, fin des contrats des AVS…
    Les syndicats, les associations sportives et culturelles voient leurs dotations liquidées, expulsés de leurs locaux, les employés voient leurs primes disparaître…
    Les seules « réalisations » de Moudenc perceptibles sont sur les politiques sécuritaires. Moudenc a au moins compris une chose : quand on mène des politiques aussi agressives contre la population il faut prévoir de la faire taire à coups de matraques !
    Pour faire reculer cette politique antisociale il faut faire converger toutes celles et tous ceux qui sont indignés par cette situation et veulent relever la tête.
    La première étape de cette riposte est le rassemblement des syndicats, associations et partis ce vendredi à 9 H place du Capitole pendant le conseil municipal. Le NPA 31 en sera partie prenante.

    Toulouse, le 16 juin 2015