NPA Haute-Garonne
  • La démocratie réelle, ce n’est pas tous les 6 ans, c’est tous les jours !

    La vie démocratique locale est catastrophique. Jean-Luc Moudenc s’est illustré en la matière sur plusieurs aspects :

    • - Il a mis la pression pendant des mois sur la préfecture pour réprimer violemment les manifestations des Gilets Jaunes. Il interdit les salles municipales à la campagne BDS (Boycott - Désinvestissement - Sanctions) de solidarité avec le peuple Palestinien et affiche son soutien au gouvernement israëlien.
    • - Il tente de verbaliser les organisations politiques et syndicales d’opposition pour collage d’affiches (plus de 20 000 euros d’amendes pour le NPA !) alors qu’il ne respecte pas la législation qui lui impose d’installer des panneaux d’affichage non commerciaux en nombre suffisant.
    • - Il a durci les conditions d’accès aux salles Municipales pour les partis d’opposition comme pour les associations (délais augmentés, contrôle politique accru).
    • - En 5 ans, il a diminué de 25% le budget aux associations entrainant des disparitions de structures et de nombreux licenciements.
    • - En 2015, il a tenté d’expulser les syndicats présents à la Bourse du Travail Place Saint Sernin et a plié face à la mobilisation.
    • - Il réunit le Conseil Municipal à un rythme correspondant au strict minimum légal (4 par an).

    Toulouse Anticapitaliste, défend un programme en rupture radicale avec le cours suivi par le Maire sortant :

    - Pour la libre expression

    Installation de nombreux panneaux d’affichage non commerciaux réservés à la population et aux organisations qui animent la vie politique, syndicale et associative, contre la privatisation de l’espace public par les annonceurs publicitaires et leurs contenus sexistes / discriminatoires.

    - Développement des aides aux associations et organisations syndicales

    Dans tous les quartiers, ouverture de lieux de réunions sans restriction d’accès pour la population et de locaux pour associations et syndicats.

    - Transparence et accès à l’ensemble des documents concernant les politiques municipales

    - Respect du droit de manifester

    - Dotation de budgets participatifs sous le contrôle des comités de quartier

    Dotation dans chaque quartier d’un budget propre d’aménagements, soumis à la décision des habitant·e·s et non à un semblant de « consultation ». Aide à l’auto-organisation dans des comités de quartier et à leur coordination à l’échelle de la ville, mise en place de référendums sur les projets importants de la municipalité.

    - Des élu·e·s au service de la population

    Possibilité de référendums révocatoires à mi-mandat, interdiction du cumul des mandats, pas de rémunération supérieure au salaire moyen, limitation à deux mandats dans une vie politique.