NPA Haute-Garonne
  • Interdiction de manifester à Paris : une nouvelle mesure de guerre sociale

    Le gouvernement a donc confirmé l’interdiction de la manifestation de jeudi 23 juin à Paris. Cette interdiction d’une manifestation syndicale est une première depuis… la guerre d’Algérie. L’état d’urgence, le 49-3, l’interdiction de manifester, le gouvernement utilise donc toute la panoplie des mesures les plus antidémocratiques de la Ve République, des mesures de guerre sociale.

    Le gouvernement sait qu’il est ultra minoritaire, complètement illégitime au yeux des travailleurs et de la population. Il ne voit donc comme possibilité de faire passer sa loi que le passage en force, que d’empêcher les manifestations qui continuent donc à exercer leur pression.

    Les jeunes, les cheminots, les raffineurs et d’autres secteurs se sont mobilisés les uns après les autres. Il faut maintenant un grand tous ensemble, une grève générale, pour dégager ce gouvernement et sa loi.

    Le NPA sera présent à Paris à la manifestation pour se battre pour la liberté d’expression, pour le retrait de la loi et contre ce gouvernement. Il contribuera avec ses moyens au maintien de la manifestation aux côtés des salariés et des organisations syndicales.