"/>
NPA Haute-Garonne
  • Hommage à Jean-François Grelier

    Communiqué du NPA 31

    Jean-François Grelier, militant du PSU puis de Lutte Ouvrière depuis les années 1970 est décédé jeudi 10 novembre après quatre ans de lutte contre un cancer. C’était un militant ouvert et cultivé, loin de tout sectarisme.

    A l’IUFM où il était formateur comme parmi les habitants de la Cité du Parc où il habitait, il a toujours réussi à transmettre son enthousiasme, sa révolte contre les injustices, contre le racisme, contre tout ce qui peut diviser le monde des exploités.

    Après l’explosion de l’usine AZF, durant laquelle il fut lui-même blessé et sinistré, il s’est fait le porte-parole opiniâtre des sans-fenêtres, des sinistrés, et aussi des salariés qui refusaient l’union sacrée derrière Total. Quinze ans après l’explosion, le 27 septembre dernier encore, il était avec ses camarades de l’Association des sinistrés du 21 septembre à Paris pour dénoncer la responsabilité de Total et exiger que le prochain procès se passe à Toulouse.

    Le NPA salue un ami, un camarade, un communiste et s’associera à l’hommage qui lui sera rendu le jeudi 17 novembre à 9h30 au centre funéraire municipal (2 rue de l’abbé Jules Lemire) à Toulouse, ainsi qu’à 12h au crématorium de Cornebarrieu.