"/>
NPA Haute-Garonne
  • En Haute Garonne comme ailleurs, Dehors ce gouvernement !

    Ce lundi 29 aout, Valls réunissait la quasi-totalité de son gouvernement à Colomiers (31), sous l’égide du PS, pour sa rentrée politique. Après un été où ils ont promulgué la « loi travail » en catimini et où ils ont largement contribué à la montée raciste et islamophobe autour des arrêtés « anti burkini », le mouvement social Haut garonnais ne pouvait que réagir.

    De 17h à 19h, entre 400 (selon la Police) et 500 manifestants (selon la CGT) se sont rassemblés sur la Place de la Mairie de Colomiers à l’appel de l’intersyndicale (CGT, Solidaires, FSU, UET, UNEF) et de plusieurs partis politiques (NPA, PCF, PG, Ensemble, Lutte ouvrière). En effet, un incroyable dispositif policier empêchait tout accès à la salle du meeting qui se trouvait à cinq cents mètres du rassemblement.

    Le NPA 31 (Nouveau Parti Anticapitaliste) et sa cinquantaine de militantEs présentEs au rassemblement ont déployé deux banderoles d’actualités dans la lutte contre le gouvernement : « Contre le gouvernement PS-MEDEF, retrait de la loi travail » et « Non à l’Etat policier ». Après les prises de paroles des différentes organisations syndicales, les manifestants ont traversé la place en cortège et en direction du meeting au cri d’ « Hollande, Valls, démission ! » avant d’être rapidement stoppés par la Police.

    En bref une première mise en jambe pour une rentrée sociale qui s’annonce chargée avec, outre la journée de grèves et de mobilisations du 15 septembre, un rassemblement dès le jeudi 1er septembre à 9h devant le tribunal de Toulouse pour soutenir deux syndicalistes poursuivis pour leur participation au mouvement du printemps.