"/>
NPA Haute-Garonne
  • Déclaration de Philippe Poutou : Solidarité avec Cédric Herrou

    Déclaration de Philippe Poutou : C’est le racisme qui est un délit, pas la solidarité !

    Hier, suite à une saisie de la justice par Eric Ciotti, huit mois de prison avec sursis ont été requis contre Cédric Herrou, un agriculteur habitant de la vallée de la Roya, une région rurale située sur les hauteurs entre Menton et l’Italie. Que lui reproche la justice ? Il est accusé d’avoir aidé près de 200 migrants en situation irrégulière à franchir la frontière franco-italienne, de les avoir transportés et de leur avoir trouvé un hébergement...

    On ne peut être que dégoûté par la volonté de l’État français de sanctionner ce geste humanitaire. Pourtant il ne faut pas s’en étonner tant ce réquisitoire est tout à fait en accord avec la politique de non-accueil des réfugiés menée par les différents gouvernements ces derniers mois.

    C’est aussi la cruelle illustration d’une justice faible avec les forts et forte avec les faibles. Il y a quelques jours, Christine Lagarde dispensée de peine, pourtant coupable d’une « négligence » de plus de 400 millions d’euros pris sur les deniers publics... Hier, une réquisition dégueulasse contre une personne solidaire qui, elle, a su faire preuve d’une humanité dont les classes dirigeantes sont bien incapables.

    Nous exigeons une véritable politique d’accueil des réfugiés et des migrants, qui passe aussi par l’ouverture des frontières, la liberté de circulation et d’installation, des politiques de construction de logements, le partage du temps de travail entre toutes et tous...

    Le jugement définitif sera rendu le 10 février. Si Cédric Herrou n’est pas relaxé, nous appelons à construire une grande campagne de solidarité et de désobéissance.

    Bordeaux, le jeudi 5 janvier 2017