"/>
NPA Haute-Garonne
  • De Bellefontaine (Toulouse) à Gay-Lussac (Colombes 92), en finir avec la répression des grèves dans l’Education Nationale !

    Rentrée 2014 : la ministre Najat Vallaud-Belkacem présente sa “réforme” de l’éducation prioritaire qui s’accompagne d’un nouveau classement REP/REP+.

    Que ce soit à Colombes (92) au collège Gay-Lussac qui sort de la carte des REP ou à Toulouse au collège Bellefontaine, pourtant classé REP+, les enseignants et les parents d’élèves dénoncent une réforme qui sur le terrain se traduit par un désinvestissement de l’Etat.

    Ils se mobilisent pour maintenir les moyens nécessaires à la réussite des élèves issus entre autres des quartiers populaires. Un mouvement de grève démarre dans les deux collèges le 27 novembre 2014, Il sera marqué par plusieurs semaines de grèves reconductibles, de mobilisation avec les parents…

    Une seule réponse à la mobilisation enseignante : la répression…

    Quelques mois après, en avril 2015, c’est la répression qui s’abat sur les grévistes :

    - une suspension et 6 mutations d’office à Bellefontaine ...

    - 2 convocations devant le conseil de discipline à Gay-Lussac...

    A Bellefontaine les commissions disciplinaires se réunissent en juin et Le 22 juin, une des sanctionnées, Laure Betbeder, démarre une grève de la faim.

    C’est au bout de 8 mois de lutte, au 26ème jour de grève de la faim de Laure et a la demande de Najat-Vallaud-Belkacem qu’intervient le médiateur national de l’éducation nationale !

    Après une semaine de médiation le ministère décide enfin de “vider les dossiers administratifs” et d’annuler 5 des 6 procédures disciplinaires ainsi que les mutations dans l’intérêt du service pour les six enseignants sanctionnes.

    Il est demande au rectorat de Toulouse de refaire tous les arrêtés !!!!

    A Colombes, les conseils de discipline n’ont pas eu lieu en juin !

    - Pour Gari Pham, il en est à sa 5ème convocation...
    - A la rentrée 2015, les deux collègues apprennent le 16/09 qu’ils seraient reconvoqués, le 23/09 et le 30/09 !

    Les enseignants de Gay-Lussac se mobilisent aux côtés de leurs collègues et se mettent majoritairement en grève à partir du vendredi 28/09 pour réclamer l’abandon des poursuites disciplinaires.

    Après les 26 jours de grève de la faim cet été à Toulouse, combien en faudra-t-il à Colombes pour annuler les 2 procédures disciplinaires ?

    2 poids ? 2 mesures ?

    Lundi 21 septembre Oscar et Gari ont entamé eux aussi une grève de la faim. (vidéo)

    Nous demandons au ministère et au rectorat de réagir en urgence ! Qu’ils n’attendent pas aussi longtemps qu’à Toulouse et qu’ils retirent au plus vite les 2 procédures disciplinaires.

    Le Collectif Gay-Lussac 92 (Colombes) et le Collectif du 22 mai (Collège Bellefontaine, Toulouse)

    Page Facebook du collectif Gay-Lussac 92