NPA Haute-Garonne
  • Censure de Rokhaya Diallo : Jean-Luc Moudenc en roue libre

    Jean-Luc Moudenc est en roue libre. Après ses déclarations attisant la méfiance envers les musulmans en début de semaine, le voilà maintenant dans le rôle du censeur. En effet, alertés par les syndicats CGT et SUD, nous venons d’apprendre que le Maire de Toulouse venait d’interdire un débat avec la journaliste Rokhaya Diallo à la médiathèque Grand M.

    Militante féministe et antiraciste, Rokhaya Diallo est connue pour ses prises de position contre l’islamophobie et le racisme d’État.

    Toulouse Anticapitaliste s’insurge contre cette censure qui démontre un peu plus la volonté de Jean-Luc Moudenc de chasser sur les terres du Rassemblement National. Toute la gauche sociale et politique devrait dénoncer unanimement les pratiques antidémocratiques d’une Mairie qui part à la dérive.

    Toulouse le 21 février 2020

    Pauline Salingue et Nicolas Mousset pour Toulouse Anticapitaliste