NPA Haute-Garonne
  • Battre le FN c’est en finir avec les politiques austéritaires, racistes et sécuritaires

    3 ans de politiques antisociales, c’est 30% pour le Front National !

    Depuis 2012, le gouvernement PS-MEDEF n’a fait que poursuivre et amplifier les politiques mises en place sous Sarkozy : plans d’austérité, licenciements, casse du code du travail... A l’extérieur, il multiplie les interventions armées et pour faire passer sa politique à l’intérieur il s’en prend aux migrants, parle de déchéance de nationalité et renforce les mesures liberticides (loi sur le renseignement, état d’urgence). En courant après la droite et le FN, Hollande et Valls sont bien les premiers responsables des scores du Front National.

    Dans notre région, la liste Alliot atteint 32% alors que celle du PS plafonne à moins de 25% (contre 40% et 35% pour le PS en 2010 respectivement en MP et LR). La liste EELV/FDG (issue de la majorité sortante) peine à passer les 10%. Alors qu’ils auraient pu rompre avec le gouvernement lors du second tour, ils se sont empressés d’aller fusionner avec la liste Delga. En continuant à s’allier avec le gouvernement, mais également avec une représentante du MEDEF (11ème de la liste Delga dans l’Hérault), loin de faire reculer le FN, ils contribuent à laisser orphelins les classe populaires d’un projet émancipateur et à cautionner les pires politiques qui font le lit du FN.

    La combat contre le FN est indissociable de celui contre les politiques sécuritaires, racistes, militaristes, antisociales, d’où qu’elles viennent, en premier lieu quand elles viennent de celles et ceux qui gouvernent. Ces prochaines semaines, c’est dans la rue et les mobilisations, pour la défense des droits démocratiques et de la solidarité, contre la régression sociale, qu’il faudra engager la riposte.

    Toulouse, le 9 décembre 2015